vendredi 18 mars 2016

Sainte-Lucie, État insulaire des Antilles : le gouvernement s'alarme des suicides chez les jeunes et les personnes âgées

Sainte-Lucie : le gouvernement s'alarme des suicides chez les jeunes et les personnes âgées
Caroline Popovic Publié le 17/03/2016 sur la1ere.francetvinfo.fr

À Sainte-Lucie, les autorités sont préoccupées par le nombre élevé de suicides dans l'île. Depuis le début de l’année, 3 personnes se sont suicidées. Déjà en 2015, plus de 12 Saint-Luciens ont mis fin à leurs vies.

Selon les responsables du centre de crise de Sainte-Lucie, "beaucoup de jeunes franchissent leurs portes en état de détresse. Ils sont au chômage et ils n’ont pas les moyens de payer leurs factures". Ce problème est aggravé lorsqu’il y a des enfants dans le foyer. Beaucoup de femmes sont contraintes de subir des relations violentes parce qu’elles ont des enfants à nourrir.

Le phénomène prend de l'ampleur en silence Depuis 2002, le taux de suicide à Sainte-Lucie ne cesse de grimper. Les jeunes et les personnes âgées des deux sexes sont les plus touchées. Selon les spécialistes de la santé mentale, les habitants de l'île parlent peu de leurs troubles psychologiques. Il n’est pas dans les mœurs de consulter un psychologue ou un psychiatre. À Sainte-Lucie, la population ne considère pas la maladie mentale comme un vrai problème.

Depuis plusieurs années, le gouvernement a promis de s’attaquer au problème mais pour l’heure aucun programme n’a été mis en place. Au contraire, même les lois pénalisent les suicides. Selon le code criminel de Sainte-Lucie, toute tentative de suicide est un délit passible d’une peine de prison de deux ans. Par ailleurs, l’Église catholique condamne également le suicide. Le phénomène continue donc de s’amplifier silencieusement

http://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/sainte-lucie-le-gouvernement-s-alarme-des-suicides-chez-les-jeunes-et-les-personnes-agees-341399.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire