jeudi 24 mars 2016

ILE MAURICE les éducateurs formés à prévenir le suicide chez les ados

Atelier lancé lundi: les éducateurs formés à prévenir le suicide chez les ados
22 mars 2016 PAR Kinsley David sur http://defimedia.info*

Détecter les signes qui poussent un adolescent à se suicider est primordial dans la prévention. Raison pour laquelle les autorités ont lancé, lundi 21 mars, une formation en ce sens dédiée au personnel du secondaire.

Le suicide chez les adolescents est un sujet qui mérite une réflexion soutenue. Selon une étude du Mauritius Research Council, remise aux autorités en septembre 2015, le nombre de suicides est alarmant. Ce qui inquiète davantage, c’est le fait que le nombre de tentatives soit encore plus grand.

De janvier à février 2016, le ministère de la Sécurité sociale a enregistré neuf cas de suicide et plus de 40 tentatives. S’il est toujours possible de venir en aide aux personnes en détresse, il est judicieux de savoir détecter les signes. Dans cette optique, le ministère de l’Éducation et celui de la Sécurité sociale ont procédé, lundi 21 mars, au lancement d’un atelier de formation sur la prévention du suicide. Il est dédié au personnel enseignant et non enseignant des établissements secondaires des quatre zones d’éducation.

Selon Fazila Jeewa-Daureeawoo, ministre de la Sécurité sociale, environ 500 personnes – trois membres du personnel enseignant et non enseignant de chaque établissement – participeront à 12 ateliers de formation. Cet exercice, dirigé par Lifeplus – une unité du ministère de la Sécurité sociale – prendra fin en août.

Leela Devi Dookun-Luchoomun a, pour sa part, informé que son ministère travaille sur la mise en place d’un service d’écoute qui viendra se greffer au service de conseils qui existe déjà dans les écoles. Le but : aider les élèves à faire face aux réalités de la vie, leur apprendre à gérer leurs émotions et à résoudre les problèmes rencontrés à l’école ou ailleurs.

« Nous devons absolument trouver des solutions concernant le suicide chez les jeunes, qui est un fléau social. Le rôle de l’école est avant tout d’aider les élèves à mener une vie équilibrée. Pour atteindre cet objectif, les enseignants doivent être formés et il faut qu’ils aient les outils adéquats. En ce qui concerne le suicide, un enseignant doit être capable d’identifier les signes précurseurs chez l’enfant. Si l’enseignant arrive à intervenir efficacement, ce sera une vie de sauvée. D’où l’importance de la formation », affirme la ministre de l’Éducation.

« Le ministère projette de mettre en place un système d’aide psychologique pour les établissements secondaires gérés par la Private Secondary Schools Authority », conclut-elle.
* http://defimedia.info/atelier-lance-lundi-les-educateurs-formes-a-prevenir-le-suicide-chez-les-ados-22321/


info +
CAUSES & CONSEQUENCES OF  SUICIDAL BEHAVIOUR AMONG TEENAGERS IN MAURITIUS, juin 2015




Lifeplus :  http://lifeplus.govmu.org/portal/sites/lifeplus/contact.htm



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire