lundi 22 février 2016

SUISSE RECHERCHE ETUDE Maladies neurologiques et suicide : de la neurobiologie au manque d’espoir

Maladies neurologiques et suicide : de la neurobiologie au manque d’espoir
Alessandra Costanza, Marc Baertschi, Kerstin Weber, Alessandra Canuto
Rev Med Suisse N° 461 2015;402-405 
Contact auteur(s)  Alessandra Costanza  Service des urgences  Unité d’accueil et d’urgences psychiatriques (UAUP)  Département de médecine communautaire, de premier recours et des urgences  HUG, 1211 Genève 14  alessandra.costanza@hcuge.ch
Marc Baertschi  Service de psychiatrie de liaison et d’intervention de crise (SPLIC)  Département de santé mentale et de psychiatrie HUG, 1211 Genève 14 marc.baertschi@hcuge.ch 
Kerstin Weber Service de psychiatrie de liaison et d’intervention de crise (SPLIC) Département de santé mentale et de psychiatrie HUG, 1211 Genève 14 kerstin.weber@hcuge.ch
Alessandra Canuto Service de psychiatrie de liaison et d’intervention de crise (SPLIC) Département de santé mentale et de psychiatrie HUG, 1211 Genève 14 alessandra.canuto@hcuge.ch

Articles thématiques : psychiatrie de liaison
Résumé
Les maladies neurologiques exposent à un risque élevé de conduites suicidaires et constituent un domaine privilégié pour explorer la nature hétérogène des mécanismes sous-jacents. Elles sont en effet caractérisées par des atteintes de nature strictement biologique pouvant toucher à des systèmes postulés à la base de la vulnérabilité neurobiologique au suicide. En même temps, elles interrogent des sujets existentiels comme le manque d’espoir dû – pour plusieurs conditions particulièrement invalidantes – à l’absence de traitements. Une approche clinique laissant de l’espace à une écoute inconditionnelle peut se révéler protectrice face à un passage à l’acte. Ceci parle aussi du rôle du psychiatre de liaison qui essaie de transformer en questionnement une situation sans espoir ou, simplement, d’être là quand on ne peut rien faire.
lire la suite http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-461/Maladies-neurologiques-et-suicide-de-la-neurobiologie-au-manque-d-espoir

Téléchargez le PDF
ou sur http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-461/Maladies-neurologiques-et-suicide-de-la-neurobiologie-au-manque-d-espoir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire