lundi 8 février 2016

ALGERIE : RECIT REPORTAGE D' INITIATIVE LOCALE une caravane de lutte contre le suicide

D'après article  "Guelma : Après la mort volontaire d’un lycéen, une caravane de lutte contre le suicide
Écrit par  Mourad Boudeffa vendredi, 05 février 2016 sur reporters.dz*

Devant l’ampleur du phénomène du suicide et les graves répercussions sur la vie des jeunes et lycéens de la wilaya de Guelma, l’association La Radieuse Sport Algérie, présidée par le jeune sportif et dynamique Kadda Chafi, a pris l’initiative d’organiser deux jours durant une caravane à travers tous les chefs-lieux des communes et des daïras de la wilaya de Guelma.
C’est ainsi que le coup d’envoi de cette manifestation a été une visite au cimetière d’Oued Maïz, où un jeune lycéen qui a mis fin à ses jours a été inhumé. Après, la délégation s’est rendue au domicile familial pour une visite de soutien moral et pour remettre un chèque bancaire et des cadeaux aux membres de la famille du jeune lycéen, puis au lycée Aïssa-Benteboula, sur les hauteur de la ville de Guelma, où le jeune R. Seif âgé de 19 ans s’est suicidé dernièrement. Quatre véhicules ont été mis à la disposition de l’association par Mme Fatma-Zohra Raïs, wali de Guelma, et accompagnée par le directeur de l’éducation, des moudjahidine et de la jeunesse et des sports de la wilaya de Guelma, et ce, en collaboration avec le groupe social Nass Guelma (Facebook et Youtube). En marge de cette caravane, une exposition sur le sujet a été tenue au niveau du lycée, suivie d’une projection d’un documentaire et d’une pièce théâtrale toujours sur le même sujet. Une conférence-débat a été animée en présence de l’imam de la mosquée Ibn-Badis de Guelma-ville. Dans leurs interventions, les conférenciers ont insisté sur le rôle de la famille et de la communication. « Le suicide ne se produit pas sans avertissement. Généralement, les personnes suicidaires donnent des indices et des messages qui annoncent leurs intentions pour alerter leur entourage. Ce sont des appels à l’aide. Faut-il pour cela les déceler à temps. Tous les suicidaires ne sont pas des malades mentaux », dira en substance un psychologue, qui s’étalera, quant à lui, sur les diverses formes de suicide. {...}. Il insistera aussi sur l’écoute, la compréhension de l’entourage immédiat du suicidaire. Considéré il y a quelque temps dans notre société comme étant une fatalité, une folie, le suicide tend de nos jours à être banalisé, à devenir même « une solution » souvent prise devant certains problèmes majeurs rencontrés par les hommes et surtout par les femmes. Le suicide ne fait pas de discrimination. Peu importe le statut social ou l’âge. C’est pour cela qu’il faudra entendre, comprendre et agir, peut-on lire sur les slogans affichés pendant l’exposition. « Ce qui nous a motivés à initier cette action, c’est l’ampleur de ce fléau dans notre pays. Des milliers de suicides, c’est trop ! Malgré nos faibles moyens, nous essayerons d’aller jusqu’au bout de notre projet, car nous sommes très émus par ce drame qui touche toute la population. J’interpelle les autorités afin qu’elles se penchent sérieusement sur ce sujet qui n’est pas tabou, tout comme le sida d’ailleurs. Il y a urgence », nous a déclaré Mohamed Hansal, chef de mission de cette caravane de sensibilisation contre le suicide et membre de l’association organisatrice de cette manifestation. A signaler que l’association sportive La Radieuse, qui était accompagnée par de grandes figures sportives nationales, a honoré dans la même journée le wali de Guelma, Mme Fatma-Zohra Raïs, au siège de la wilaya. Etaient également conviés d’anciens joueurs, à l’image de Fouzi Kerdoussi. Ainsi que les responsables du groupe Nass Guelma, le cameraman et photographe Djamel Tarchoun et le journaliste Mourad Boudeffa, des élus locaux et beaucoup de représentants de la presse sportive locale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire