mardi 12 janvier 2016

AUTOUR DE LA QUESTION : L’Institut social de gérontologie de Marseille publie un nouveau guide consacré à la solitude

Combattre l'isolement et la solitude des aînés en hiver
info signalée par agevillage.com*

L’Institut social de gérontologie de Marseille publie un nouveau guide consacré à la solitude, mais aussi à la prévention des dangers de l’automédication.

"On ne choisit pas la solitude qui est une expérience négative, alors que l’isolement peut être un choix."Plus que de simples conseils, l’ouvrage de 32 pages élaboré sous la direction du professeur Philippe Pitaud, directeur de l’Institut, a une vocation d’éducation à la santé : aider à mieux comprendre le sentiment de solitude, état non choisi, pour pouvoir, ensuite, agir par soi-même pour en sortir.

La première partie du guide est en effet consacrée aux causes externes de la solitude, la façon dont les lecteurs peuvent s’en prémunir, mais également aux dangers de l’automédication. Les risques iatrogènes associés à la polymédication et le rôle joué par les benzodiazépines sur les troubles cognitifs y sont expliqués en détails.

La seconde moitié de l’ouvrage propose des solutions pour combattre la solitude, et répertorie les adresses locales où les personnes âgées pourront trouver écoute et soutien. Un questionnaire permet aussi d’évaluer son niveau de solitude. Le guide sera disponible à partir du 14 janvier.

Combattre l’isolement et la solitude, sous la direction du professeur Philippe Pitaud, directeur de l'Institut de Gérontologie Sociale, directeur du Master AGIS de l'Université Aix-Marseille.Document réalisé par Mélodie Drapeau, coordinatrice du service Allo Service Personnes Agées, Rémi Deschamps, coordinateur des projets et Dr Jean-Claude Mounition, gériatre.

Le guide sera présenté lors d'une conférence le 14 janvier à Marseille.

"Selon la Fondation de France, plus de 5 millions de français sont seuls. Le sentiment de solitude ne touche pas que les âgés, mais ils y sont d'autant plus vulnérables que l'avancée en âge les expose à des facteurs de risques : désinvestissement de la vie professionnelle, perte du conjoint, problèmes physiologiques, etc. Tous ces facteurs concourent à fragiliser la vie sociale des individus jusqu'à des conséquences désastreuses, des actes individuels (suicides)et des catastrophes sanitaires (canicule 2003)"

* http://www.agevillage.com/actualite-13503-1-societe-guide-lutte-isolement-solitude-aines-hiver.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire