vendredi 27 novembre 2015

RECHERCHE ETUDE Kétamine, dépression et suicide : vers une nouvelle classe d’antidépresseurs ?

Kétamine, dépression et suicide : vers une nouvelle classe d’antidépresseurs ?
Rémi Moirand a ⁎ remi.moirand@wanadoo.fr , Sylvain Iceta a, Emmanuel Poulet a b
a Pôle Est, CRNL/Inserm U1028/CNRS UMR5292, équipe PSYR2, unité de recherche UCB Lyon 1, université de Lyon 1, centre hospitalier Le-Vinatier, 69500 Bron, France
b CHU de Lyon, groupement hospitalier Édouard-Herriot, 69003 Lyon, France ⁎Auteur correspondant. 24B, rue des Alouettes, 69008 Lyon, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 26 novembre 2015
Résumé

La kétamine, antagoniste NMDA utilisé en anesthésie, fait l’objet de recherches concernant son action antidépressive : cette revue de la littérature discute de son intérêt thérapeutique en psychiatrie. La kétamine a une action antidépressive rapide mais de durée transitoire à dose sub-anesthésique, avec des effets secondaires dissociatifs et cardiaques bénins. Il existerait une action spécifique et rapide sur les idées suicidaires. En modulant le métabolisme du glutamate, la kétamine stimulerait des systèmes neurotrophiques et entraînerait une neuroplasticité cérébrale accrue. Des actions anti-inflammatoires ou analgésiques seraient également impliquées. L’utilisation de la kétamine comme antidépresseur semble difficile à envisager de par son action brève et son profil de tolérance, mais cibler le système glutamatergique pourrait avoir une utilité en tant que traitement spécifique de la crise suicidaire.Le texte complet de cet article est disponible en

Mots clés : Kétamine, Glutamate, Neurotransmetteur, Dépression, Suicide, Essai clinique, Trouble de l’humeur, Revue de la littérature

Keywords : Clinical trial, Depression, Glutamate, Ketamine, Mood disorder, Neurotransmitter, Review of the writing, Suicide

Plan
Introduction
Physiopathologie de la dépression et rôle du glutamate
Hypothèse mono-aminergique de la dépression
Rôle du glutamate
La kétamine : un antagoniste NMDA
Effet antidépresseur de la kétamine : revue des essais cliniques
Études précliniques : modèles animaux
Essais cliniques : dépression uni- et bipolaire
Essais cliniques : idées suicidaires
Kétamine et électroconvulsivothérapie
Voies d’administration, facteurs prédictifs de réponse
Maintien de l’efficacité
Effets indésirables
Mécanismes d’action
Conclusion
Déclaration de liens d’intérêts

Source info http://www.em-consulte.com/article/1017838

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire