lundi 9 novembre 2015

FORMATION USSEL (19) NOVEMBRE 2015 , MARS 2016

Source article La Montagne samedi 31 octobre 2015, p. Tulle-15
À l'agenda
Formation. Prévention du suicide chez les adolescents. La Maison des ados de la Corrèze en partenariat avec l'association le Fil d'Ariane propose deux sessions de formation sur « la prévention du suicide à l'adolescence », qui s'inscrivent dans la continuité du travail de réseau adolescents de haute- Corrèze. Les jeudis 5, à 13 h 30 et vendredi 6 novembre, à 8 h 30 et les jeudis 31 mars et vendredi 1 er avril, au centre culturel municipal à Ussel. Cette formation gratuite sera animée par Guy Desclaux, psychologue. Inscriptions au 06.03.72.46.33. Place limitée à 12 personnes
 
1er post sur infosuicide le 5/11/2015
 
Complement Article sur le sujet
Limousin > Corrèze > Ussel 

Le psychologue Guy Desclaux forme des professionnels à la prévention du suicide des ados
article 07/11/15  http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/correze/ussel/2015/11/07/le-psychologue-guy-desclaux-forme-des-professionnels-a-la-prevention-du-suicide-des-ados_11654211.html




Le psychothérapeute Guy Desclaux forme des professionnels à la prévention du suicide chez l’adolescent. - Agence USSEL
Le psychothérapeute corrézien Guy Desclaux, spécialisé dans la prévention de la crise suicidaire chez l’adolescent vient de passer deux jours à former des professionnels haut corréziens à Ussel.
D'après des chiffres de l'Observatoire régional de santé, près d'un tiers des décès masculins par suicide dans la région concerne des personnes âgées de 25 à 34 ans. Lorsque l'on ajoute la tranche 15-24 ans, on grimpe à 50 %. Sur la décennie étudiée (2000-2009), l'ORS souligne une surmortalité en haute Corrèze supérieure à la moyenne nationale. Des indications qui ont poussé l'ARS du Limousin à mettre en place, en partenariat avec l'association le Fil d'Ariane et la Maison des ados de haute Corrèze (via les Pep19), deux journées de formation à la prévention du suicide chez les jeunes.
Une surmortalité
en haute Corrèze
Le psychologue Guy Desclaux vient de former des professionnels installés en haute Corrèze et amenés à travailler régulièrement avec un public adolescent. « L'idée est de leur apporter des outils et une sensibilisation particulière autour de la détresse psychologique des jeunes », précise le psychologue. Pour cela, Guy Desclaux s'appuie sur le Manuel de formation de formateurs sur la crise suicidaire qui découle de travaux du professeur Jean-Louis Terras, spécialiste du sujet en France.
En reliant les professionnels du territoire haut corrézien en un réseau, le repérage et donc les traitements de la crise suicidaire des adolescents peuvent être plus efficaces. Une sensibilisation aux démarches dans le cadre de la législation, comme le signalement, est également apportée à la douzaine de formés.
Afin de mieux comprendre et prévenir le suicide ou la tentative des jeunes, le psychothérapeute met en exergue les signaux qui précédent parfois les passages à l'acte. « Ils peuvent être repérables ou plus discrets, décrypte Guy Desclaux. C'est pourquoi il faut les connaître afin d'évaluer l'urgence des facteurs de risque, la dangerosité et l'imminence. » Ces signes, il les décèle dans le comportement des jeunes qui, souvent, ont préalablement manifesté un mal-être chez le généraliste avec des plaintes somatiques. « On retrouve régulièrement des crises d'insomnie, un isolement, une perte d'appétit, une impulsivité importante, énumère le spécialiste. Tout cela mis bout à bout peut révéler une souffrance psychique. »
L'intervention en amont grâce à une meilleure connaissance du sujet et un échange entre les intervenants proches du jeune public peuvent limiter et réduire les suicides et les tentatives.
Formation. Une autre session sera organisée à Ussel les 31 mars et 1 er avril 2016.
Malik Kebour

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire