vendredi 21 août 2015

ARTICLE Suicide as Protest in the French Workplace

Suicide as Protest in the French Workplace
Sarah Waters*
Correspondence to: Dr Sarah Waters. University of Leeds, French, Leeds LS2 9JT, UK. Email: s.a.waters@leeds.ac.uk,
(Maître de conférences en français, science politique)
Published online: 15 May 2015 Revue Modern &Contemporary France,
Article en Anglais
Abstract
Depuis les années 2000, le suicide lié au travail connaît une forte augmentation avec un nombre sans précédent de salariés choisissant de se donner la mort face aux extrêmes pressions subies au travail. S'appuyant sur des témoignages liés à des cas récents de suicide, cet article s'attachera à analyser la « signification sociale » de ces suicides, tels qu'ils sont définis par ces individus suicidaires eux-mêmes. Après la publication de Le Suicide de Durkheim en 1897, le suicide et ses causes ont longtemps été au cœur des préoccupations de théoriciens français. À noter que les récents cas de suicide ont en commun d'être un moyen de communication et d'expression et sont à caractère vindicatif; ce qui semble réfuter la définition sociologique classique du suicide donnée par Durkheim. Dans un contexte de dégradation des conditions de travail et de la disparition de formes collectives de mobilisation, les récents suicides pourraient symboliser une forme nouvelle et extrême de protestation.



http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/09639489.2015.1036014?journalCode=cmcf20#.VdcjG5cvuvE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire