lundi 6 juillet 2015

MEMOIRE ILE DE LA REUNION Les conduites suicidaires et leur prévention chez l'enfant de moins de 13 ans : une revue de la littérature internationale

Les conduites suicidaires et leur prévention chez l'enfant de moins de 13 ans : une revue de la littérature internationale
Lucie Baux Cazal, 1 UB - Université de Bordeaux
Réflexion à propos de la prévention des conduites suicidaires de l’enfant dans
le cas particulier de La Réunion, département français d’Outre-mer
Résumé : Objectif : Notre objectif principal était de passer en revue la littérature internationale concernant la prévention des conduites suicidaires chez les moins de 13 ans. Notre objectif secondaire était de faire l’état des lieux des connaissances sur ce sujet à l’île de La Réunion, département d’Outre-mer français. Méthodes : Nous avons recherché tous les articles sur le sujet de la prévention des conduites suicidaires de l’enfant de moins de 13 ans dans le monde, en France et à La Réunion en langue française et anglaise dans les bases de données PubMed (MEDLINE), PsycINFO et SUDOC publiés jusqu’à l’année 2014. La recherche au sujet de La Réunion a été élargie à la littérature non publiée sous forme de revue (littérature dite « grise » en bibliothèque). Résultats : Nous avons retenu 189 articles. Il n’existe pas de niveau de preuve suffisant pour conclure à l’efficacité d’une mesure de prévention sur les conduites suicidaires de l’enfant de moins de 13 ans, qu’elle soit primaire, secondaire, tertiaire ou de postvention. Aucune étude n’a été menée à La Réunion au sujet de la prévention des conduites suicidaires de l’enfant. Conclusion : Il nous semble que la prévention des conduites suicidaires chez l’enfant nécessiterait le développement de mesures de prévention multisectorielles et en réseau définies à l’échelle nationale et adaptées si nécessaire à l’échelle régionale, en tenant compte des aspects culturels. La prévention de la maltraitance ou des carences (affective, physique), l’accompagnement médico-social des familles (renforcement de l’attachement et de la communication intrafamiliale), et la prise en charge des suicidants paraissent être les principales mesures à développer pour prévenir les conduites suicidaires de l’enfant.
Type de document :
Mémoires  Human health and pathology. 2015
Domaine :  Sciences du Vivant [q-bio] / Médecine humaine et pathologie
http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01166257
Contributeur : Thibaud Martinez <philippe.ayuso@u-bordeaux.fr>
Soumis le : lundi 22 juin 2015 - 14:19:16
Dernière modification le : dimanche 5 juillet 2015 - 01:05:15

DOCUMENT CONSULTABLE http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01166257/document

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire