mardi 9 juin 2015

STRUCTURE FORMATION CRISE GRANVILLE (50) et difficultés des dispositifs


Article intéressant car donne l'information rapide d'une structure ressource des formations sur la crise suicidaire dans la région Basse Normandie mais également laisse entendre la difficulté des dispositifs mise en place


***

 
Granville La maison médicale menacée de fermeture

La maison médicale de garde coûte cher : 3 000 € par an. C’est trop pour l’association d’aide à domicile qui souhaite qu’elle soit désormais gérée par la Ville.



Marie-Ange Baillebled, directrice de l’association Granville Santé et l’actuel président Joël Renouf, tirent la sonnette d’alarme. La maison médicale de garde pourrait fermer.
Marie-Ange Baillebled, directrice de l’association Granville Santé et l’actuel président Joël Renouf, tirent la sonnette d’alarme. La maison médicale de garde pourrait fermer.
C’est ce qui ressort de son assemblée générale, jeudi 30 mai 2015.

Au coeur du quartier Saint-Nicolas

Joël Renouf, l’actuel président, rappelle que la maison médicale n’est financée que par les cotisations des quelque 60 adhérents. Créée en janvier 2010, au cœur du quartier Saint-Nicolas, elle propose un service médical les week-ends et jours fériés sur l’ensemble du bassin granvillais, assuré à tour de rôle par les médecins. Son utilité n’est plus à démontrer et « sa fréquentation importante démontre la nécessité de pérenniser cette offre ». Faute de réponse positive de la part de la Ville, « elle risque de fermer ».

Développer des formations

Par ailleurs, l’association va « développer ses missions de formation continue et mettre en place des formations validantes » pour les professionnels libéraux du Sud-Manche. Granville Santé a également repris la formation sur la crise suicidaire de l’Agence régionale de santé. Son service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) permet de « rester le plus longtemps possible » chez soi, en retardant l’hospitalisation ou l’entrée en maison de retraite. Il sert principalement les personnes de 85 à 95 ans, souffrant de difficultés de l’appareil locomoteur et de troubles cardiaques. Il fonctionne à plein régime : le temps d’attente était estimé à 26 jours, l’an passé. Les adhérents de l’association vont devoir élire un nouveau bureau. Le président, qui n’entend pas pour autant quitter l’association, a fait savoir qu’il ne se représentait pas à son siège.
Maison Médicale de Garde, 304, boulevard de Québec à Granville, le samedi de 15 h à 19 h. Les dimanches et jours fériés : de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h. En cas d’urgence, contacter le 15.

Granville, 50

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire