samedi 6 juin 2015

RECHERCHE - ESPAGNE Les patients suicidaires à répétition sont-ils dépendant au comportement suicidaire?

Les patients suicidaires à répétition sont-ils dépendant au comportement suicidaire?
H Blasco-Fontecilla ; P Artieda-Urrutia ; N Berenguer-Elias
| adicciones vol.26, no4 · 2014

Addiction avec et sans substance

Plusieurs études ont émis l’hypothèse que certains patients suicidaires à répétions (les individus avec ≥ 5 tentatives de suicide sur la vie) seraient dépendants au comportement suicidaire.
Cette étude cette hypothèse au moyen de sept critères : la tolérance (critère 1), l’abstinence (Critère 2), la perte de contrôle (critère 3), la difficulté à arrêter le comportement suicidaire (Critère 4), le temps consacré au comportement (critère 5), la réduction des activités (critère 6), et les conséquences physiques indésirables du comportement (Critère 7).
Le diagnostique de dépendance au comportement suicidaire a été fait par la présence de trois ou plus de ces sept critères dans les 12 derniers mois. Cette étude transversale a été réalisée à l’hôpital universitaire de Puerta de Hierro (Madrid, Espagne).
Ainsi, 118 tentatives de suicide ont été recensées parmi lesquelles huit patients suicidaires à répétions (7%), qui étaient toutes des femmes. Les résultats de chaque critère de dépendance au comportement suicidaire, dont la dépendance physiologique et la dépendance totale, étaient significatifs dans ce groupe de patientes suicidaires à répétions.
Ainsi, ces patients ont une fréquence significativement plus élevé de critères de dépendance totale au comportement suicidaire. Les résultats ont cependant été ajusté aux variables pouvant modifier le développement d’une telle dépendance chez ces patients : l’âge, le trouble panique sans agoraphobie, le trouble de personnalité borderline, l’histoire de l’admission des patients hospitalisés en psychiatrie, et la dépendance totale du comportement suicidaire.
Les auteurs concluent qu’une majorité de patients ayant fait des tentatives de suicide à répétions semblent être dépendants au comportement suicidaire. Ces résultats restent cependant à explorer sur de plus grands échantillons.
Référence :
H Blasco-Fontecilla ; P Artieda-Urrutia ; N Berenguer-Elias ; J M Garcia-Vega ; M Fernandez-Rodriguez ; C Rodriguez-Lomas ; I Gonzalez-Villalobos ; L Iruela-Cuadrado ; J de Leon. Are major repeater patients addicted to suicidal behavior? adicciones vol.26, no4 · 2014
http://www.adicciones.es/ficha_art_new.php?art=859

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire