mardi 30 juin 2015

NOTICE ARTICLE SUISSE « aiRe d’ados » : un collectif au service des réseaux des jeunes suicidants en grandes difficultés

« aiRe d’ados » : un collectif au service des réseaux des jeunes suicidants en grandes difficultés
par Nathalie Schmid Nichols [1]   et Anne Edan [2]
[1]  Psychologue spécialiste en psychothérapie, responsable du Centre d’Etude et de Prévention du Suicide (CEPS – Unité de Crise – Service de psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent – Hôpitaux Universitaires de Genève – Fondation Children Action). CEPS – Unité de Crise Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent 20, avenue Beau-Séjour 1206 Genève Suisse nathalie.schmidnichols.at.hcuge.ch
[2] Psychiatre pour enfant, adolescents et adultes, médecin adjoint responsable de l’Unité de Crise pour Adolescents (Service de psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent – Hôpitaux Universitaires de Genève – Fondation Children Action) – anne.edan@hcuge.ch

Psychothérapies 2015/2 (Vol. 35)   Pages : 146
Éditeur : Médecine & Hygiène

Le présent article présente un projet de réseau santé-social, en cours de développement sur le territoire genevois de Suisse francophone, réseau au service des jeunes en grandes difficultés et à risque suicidaire. Ce projet, inspiré de modèles français, doit maintenant être mis à l’épreuve d’une dynamique locale très riche en structures institutionnelles et que la problématique suicidaire met bien souvent en crise lorsque le jeune ne peut s’inscrire dans la prise en charge/soin qui lui est proposée. Porté par un comité de pilotage santé-social, ce dispositif maintenant va s’engager dans la pratique pour être ajusté au gré de l’expérience.



Plan de l'article
« R » comme réseau, filet de sécurité
Le paradoxe du mouvement suicidaire à l’adolescence
Un dispositif santé-social
Une loi pour les réseaux
« aiRe d’ados », « R », « ère » comme…

Rêve
Responsable
Respect
Rencontre
Un réseau divisé
Pour conclure…

Schmid Nichols Nathalie, Edan Anne, « « aiRe d’ados » : un collectif au service des réseaux des jeunes suicidants en grandes difficultés », Psychothérapies 2/2015 (Vol. 35) , p. 107-115
URL : www.cairn.info/revue-psychotherapies-2015-2-page-107.htm.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire