mardi 9 juin 2015

Nancy : une convention unique en France entre la maison LGBT Le Kreuji et le CHRU

Nancy : une convention unique en France entre la maison LGBT Le Kreuji et le CHRU

source http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2015/05/15/nancy-une-convention-unique-en-france-entre-la-maison-lgbt-le-kreuji-et-le-chru 15/05/2015


Le document a pour objectif de lutter contre la recrudescence des ISTs et l’insuffisance du dépistage (VHB, VHC, VIH), entre autres.


Les personnes fréquentant le Kreuji auront accès à une démarche globale de prévention des ISTs.  Photo Alexandre MARCHI 
Les personnes fréquentant le Kreuji auront accès à une démarche globale de prévention des ISTs. Photo Alexandre MARCHI

Hier, la maison LGBT Le Kreuji représentée, par son président Pascal Dabel, et le Centre d’information, de dépistage, de diagnostic et de traitements des infections sexuellement transmissibles, hébergé par CHRU, représenté par le professeur Christian Rabaud, chef du service Maladies infectieuses et tropicales, ont signé une convention unique en France. Le document a pour objectif de lutter contre la recrudescence des ISTs, l’insuffisance du dépistage (VHB, VHC, VIH), la fréquence observée des conduites à risques sexuelles, la recrudescence des violences sexistes et homophobes, le risque suicidaire observé chez les adolescents homosexuels et transgenres et contre l’absence globale de prise en charge de la sexualité des personnes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Dans les faits, cette convention permettra à toutes les personnes fréquentant le Kreuji d’accéder à une démarche globale de prévention des ISTs, au travers du dépistage, et à une information sur la vie affective et sexuelle. Elles pourront, en outre, accéder à des consultations individuelles ou de couple auprès de professionnels de santé spécialisés. Des consultations qui pourront avoir lieu à la Maison LGBT ou au CIDDIST du CHRU (bâtiment Philippe-Canton, rue du Morvan à Vandœuvre-lès-Nancy) en fonction de la demande et des disponibilités des personnes concernées. Ces consultations ne seront pas payantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire