lundi 22 juin 2015

les 20 ans de Fil Santé jeunes Du mal être à la crise suicidaire 5 octobre 2015



    Le 5 octobre 2015, Fil Santé Jeunes organise son colloque annuel et fête les 20 ans du dispositif.
La journée sera inaugurée par François Bourdillon - Directeur Général de l'INPES et Philippe Jeammet - Président de l'association EPE-IDF
Henri Sannier - journaliste animera la journée.
Du mal être à la crise suicidaire
En présence du Professeur Philippe Jeammet - psychiatre, David Le Breton - antrhopologue, Didier Lauru - psychiatre, psychanalyste, Christian Hoffmann - psychanalyste, Marion Haza - docteur en psychopathologie clinique, Corinne Pieters - professeur de philosophie, Xavier Pommereau - psychiatre, Rémi Badoc - directeur d'association, Jean Chambry - pédopsychiatre.
Marie-Josée Ambrosini, Capucine Dubois et Samuel Comblez, écoutants rédacteurs sur Fil Santé Jeunes partageront leurs expériences au cours des différentes tables rondes.
La phase adolescente est une période difficile. Les remaniements physiques et psychiques entraînent des ajustements entre la réalité et l’idéal, pas toujours aisés à négocier. Le manque de l’autre intervient de façon cruciale, entraînant son lot de questionnements, d’angoisses, de malaises existentiels, et de mal être. Les questions fusent sur soi, son corps, et sur ses relations aux autres. L’adolescent ressent et éprouve douloureusement ce malaise à être, ce mal être, fait de sentiments vagues d’insatisfaction, d’incomplétude, de signes de dépressivité, distincts de la dépression.
Si ce mal être s’accroit et s’installe dans la durée, des idées de mort ou des idéations suicidaires peuvent surgir, source de grandes angoisses et éventuellement aboutir à une crise suicidaire. Alors les angoisses se concentrent sur l’idée du passage à l’acte suicidaire souvent vécu de façon ambivalente, entre désir et crainte de mettre en œuvre. Comment repérer l’urgence de la situation dans la clinique comme dans l’entretien téléphonique ? 
Ces questions sont cruciales car elles déterminent la conduite à tenir et l’orientation de l’échange avec l’adolescent. La pratique de Fil Santé Jeunes, ainsi que l’expérience de spécialistes de l’adolescence seront transmises pour tenter de dégager des pistes de réflexion et de mise en œuvre de stratégies de prise en charge et de pistes thérapeutiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire