mardi 16 juin 2015

Le pays Sud-Charente organise deux journées de sensibilisation sur la santé



La santé mentale et physique à l’examen
Le 15 juin à 06h00 par Pascal HUORD 
Le pays Sud-Charente organise deux journées de sensibilisation sur la santé La première demain à Montmoreau, sur le thème de la dépression et du suicide.
Demain soir à Montmoreau, la fragilité mentale - en particulier chez les jeunes-, sera l’un des thèmes abordés à l’issue de la projection du film «Une drôle d’histoire».
Des ateliers mémoire sont régulièrement organisés par la MSA, qui sera présente PHOTO/(Repros CL )

Demain soir à Montmoreau, la fragilité mentale - en particulier chez les jeunes-, sera l’un des thèmes abordés à l’issue de la projection du film «Une drôle d’histoire».

A la campagne lorsque l’on parle de santé, on pense surtout désertification rurale, vieillissement de la population, isolement des citoyens. Bref, le diagnostic inquiète et les habitants ne sont pas toujours convaincus par l’ordonnance proposée. En pays Sud-Charente on n’est pas médecin, mais on tente d’apporter des réponses aux problèmes posés. Notamment par la mise en place d’un contral local de santé. Le...

A la campagne lorsque l’on parle de santé, on pense surtout désertification rurale, vieillissement de la population, isolement des citoyens. Bref, le diagnostic inquiète et les habitants ne sont pas toujours convaincus par l’ordonnance proposée.
En pays Sud-Charente on n’est pas médecin, mais on tente d’apporter des réponses aux problèmes posés. Notamment par la mise en place d’un contral local de santé. Le jargon est un peu technique, mais il vise à étoffer l’offre de services existante et à la rendre plus visible, à renforcer le maillage des acteurs de la santé ou encore à soutenir les actions de promotion et prévention de la santé.
C’est dans le cadre de ce volet que le Pays coordonne deux journées d’action et de sensibilisation cette semaine. La première se déroulera dès demain mardi au cinéma de Montmoreau, sur le délicat sujet de la santé mentale, de la dépression et du suicide, en particulier chez les ados et les jeunes adultes.
Un thème peu abordé en zone rurale, mais pourtant bien réel.
Le taux de suicide en Charente supérieur à la moyenne nationale
Ainsi, l’observatoire régional de la santé a constaté qu’en 2013, il y a eu 734 hospitalisations suite à des tentatives de suicide en Charente. Ce taux est le deuxième plus élevé de la région, nettement au-dessus de la moyenne nationale.
En 2014, les services d’urgence ont enregistré 1.123 passages suite à une tentative de suicide.
Entre 2009 et 2011, près de 80 décès par suicide ont eu lieu chaque année en Charente, soit 35 décès de ce type pour 10.000 habitants, quand la moyenne nationale est à 27.
Le thème sera décliné dans les différents territoires du département, "parce que l’on constate que les personnes ont encore du mal à en parler, surtout quand les médecins sont débordés", estime Prith Appasawmy, lui-même pharmacien et élu référent santé pour le Sud-Charente.
Pour évoquer cette question, les organisateurs ont choisi d’introduire la soirée débat de Montmoreau avec un film américain, "Une drôle d’histoire", qui évoque précisément la dépression chez les ados. Un débat auquel participeront le docteur Bardou, médecin psychiatre au centre Camille-Claudel de La Couronne; le docteur Sallée, généraliste fraîchement retraité de Montmoreau; Zaïd Messaouda, psychologue de Barbezieux, ainsi que Marie-Françoise Raillard, présidente de l’Unafam 16, la cellule charentaise de l’Union nationale des familles et amis de personnes malades et/ou handicapés psychiques).
Demain mardi 16 juin: ciné-débat à partir de 20h30 au cinéma de Montmoreau. Projection du film "Une drôle d’histoire" suivi d’un débat qui sera traduit en langage des signes. Entrée libre.
Deuxième journée samedi à Barbezieux
Programmée ce samedi 20 juin sur le site de Plaisance à Barbezieux, la seconde journée "Activ Santé" de sensibilisation sera à la fois plus large et plus ludique puisqu’elle se déroulera sous forme d’ateliers, d’expositions, de conférences et d’animations.
"Il s’agit aussi de rendre plus visible les actions du contrat local de santé, qui ne sont pas toujours bien connues par les habitants", notent Prith Appasawmi et Aurélie Ménard, la chargée de mission du Pays.
La plupart des partenaires de ce contrat seront présents et le public pourra participer à des ateliers nutrition, prendre sa tension, faire un point sur ses conditions physiques... On y trouvera également des espaces thématiques (santé du dos, santé du coeur...).
Plusieurs conférences seront prévues: "Vieillir et ne pas devenir dépendant,est-ce possible?" par le docteur Chaumier, médecin gériatre à l’hôpital de Barbezieux, ou encore une conférence sur la diététique.
Samedi 20 juin: journée "Activ Santé" de 10h à 18h sur le site de Plaisance à Barbezieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire