mardi 23 juin 2015

Jeunes dans l’Orne. Une écoute mobile pour les ados en mal-être

Jeunes dans l’Orne. Une écoute mobile pour les ados en mal-être
Orne - 22 Juin http://www.ouest-france.fr/une-ecoute-mobile-pour-les-ados-en-mal-etre-3503925

Jean-Yves Vourc’h, coordonnateur départemental d’Ado 61 ; Radica Roye, infirmière ; Nathalie Laplante, psychologue ; et le Dr Hood, médecin référent. | Julien Belaud/Ouest-France

Julien BELAUD.

La méthode de Maison des adolescents de l’Orne sera récompensée par un prix national de 7500 €, mercredi à Paris.

Dans l’Orne, la Maison des adolescents n’attend pas que les jeunes en mal-être poussent sa porte. Elle va à eux. Les quatre locaux d’accueil, à Alençon, Flers, Argentan et L’Aigle, disposent chacun d’une équipe mobile de trois professionnels : une infirmière, un éducateur et un psychologue. « Pour rencontrer un ado, on se déplace dans son école, à son domicile, dans un café, selon son choix, explique Radica Roye, infirmière. Ils sont collégiens ou lycéens, en rupture familiale ou scolaire, souffrent de troubles du comportement ou de tendances suicidaires. »

Cette manière d’apprivoiser l’ado vaut au centre psychothérapique de l’Orne, porteur de la Maison de des adolescents, la première place d’un prix national. Créé par la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, le prix Hélioscope-GMF récompense les actions exemplaires de coopération entre différents métiers et services hospitaliers. « Dans l’Orne, nous faisons collaborer l’adolescent, sa famille, les partenaires de santé, sociaux, médico-sociaux, éducatifs et judiciaires, afin de briser la spirale de l’échec et éviter l’hospitalisation », détaille Jean-Yves Vourc'h, coordonnateur départemental.

Environ 600 jeunes Ornais, collégiens ou lycéens, ont ainsi été suivis l’an dernier. Ils ont auparavant été signalés par leur entourage : famille, amis, professeurs…

À Alençon : 10, rue du Moulin-de-Lancrel. Contact (équipe mobile) : 02 33 80 71 47.

À Flers : 2, rue Pierre-Lemière, quartier Saint-Sauveur, ou au CMPEA, rue Jacques-Prévert. Contact : 02 33 64 55 95.

À Argentan : ruelle des Fossés-de-la-Boucherie. Contact : 02 33 67 92 74.

À L'Aigle : 2, rue Marcel-Guiet. Contact : 02 33 24 82 55.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire