mardi 14 avril 2015

RECHERCHE ETUDE FRANCE Risque suicidaire et stress chez les jeunes homosexuels

Risque suicidaire et stress chez les jeunes homosexuels

É. Charbonnier a, b, , elodie.charbonnier@unimes.fr C. Hatteschweiler a, b,,  P. Graziani a, b,
a LPS EA 849, laboratoire de psychologie sociale, Aix-Marseille université, 13100 Aix-en-Provence, France
b Université de Nîmes, 30021 Nîmes, France
Psychologie Française
Available online 25 March 2015
In Press, Corrected Proof 

Résumé

L’objectif principal de cette recherche est d’appréhender la manière dont les jeunes homosexuels évaluent et font face à une situation hautement stressante. Notre second objectif est de préciser les liens entre stress et risque suicidaire chez les jeunes homosexuels. Un questionnaire s’inspirant du « Questionnaire d’évaluation de la transaction stressante » a été administré à 200 jeunes homosexuels. Les participants ont répondu à cet autoquestionnaire en s’appuyant sur la situation la plus stressante de leur vie. Parmi l’ensemble de nos participants, 52 ont choisi l’annonce de leur homosexualité. Ils ont été regroupés dans le groupe « CO » (coming-out). Les 148 autres sujets ont été inclus dans le groupe « AS » (autre situation). Cette recherche met en évidence le risque suicidaire élevé des jeunes homosexuels lorsqu’ils s’exposent à une situation très stressante. Des prises en charge s’inspirant des programmes de gestion du stress pourraient donc être des axes de prévention du suicide intéressants à développer auprès de ces jeunes qui ont un risque suicidaire plus élevé que les hétérosexuels.

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0033298415000023

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire