jeudi 2 avril 2015

GUADELOUPE enquête sur la santé mentale de la population générale

Suicide : 9% de la population présente un risque

Le risque suicidaire, réel problème de santé publique, touche autant les hommes que les femmes.
Les centres hospitaliers de Montéran (CHM) et universitaire (CHU) ont réalisé durant quatre mois une enquête sur la santé mentale de la population générale en Guadeloupe.
Cette enquête de portée internationale révèle que 9% de la population guadeloupéenne présente un risque suicidaire. Ce risque est léger chez 6,4% des personnes. Il est moyen pour 1,9% et sévère pour près de 0,7% des personnes interrogées.
Rappelons que le risque suicidaire est un état de détresse où une personne se sent dans une impasse et confrontée à une telle souffrance que la mort apparaît progressivement comme la seule issue possible. Le risque majeur est le suicide. Toutefois, cet état reste temporaire et réversible.
Les données recueillies montrent que le risque suicidaire est quasi identique chez les hommes (8,7%) que chez les femmes (9,4%). On retrouve moins de risque suicidaire chez les personnes mariées (5,3%) et les femmes au foyer (3,8%).
LE SUICIDE, UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE
En revanche, les personnes ayant un faible niveau d'étude, étant au chômage ou ayant de faibles revenus présentent un risque plus important. Les jeunes de moins de 29 ans sont les plus exposés, avec un risque plus sévère.
Le suicide est un réel problème de santé publique tant par ses conséquences psychologiques et sociales que par la mortalité qu'elle entraîne. C'est pourquoi sa prévention constitue l'une des priorités de santé publique.
Toute intention suicidaire exprimée doit être prise au sérieux et il faut toujours tenter d'en éclairer la signification. L'identifier permet de créer un espace de prévention et d'intervention. Le rôle de soutien d'écoute et de compréhension est alors important. La qualité affective de l'entourage et sa présence réelle peuvent permettre la résolution de la crise suicidaire. L'hospitalisation est aussi un lieu permettant de résorber la crise suicidaire dans un milieu protégé et de mettre en place une prise en charge globale.
Comité de pilotage Semaines d'information sur la santé mentale (SISM).
Pour obtenir plus d'informations sur le suicide, on peut consulter le site infosuicide.org . Ce site se veut ouvert à l'échange d'informations entre tous ceux concernés par l'isolement et la prévention du suicide.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire