samedi 11 avril 2015

ARTICLE Mise en discours de l’événement.

Nouvelle revue de psychosociologie 2015/1Nouvelle revue de psychosociologie

2015/1 (n° 19) p. 105-125

  • Pages : 280
  • Éditeur : ERES











    Résumé
    À partir d’un événement médiatisé par la presse française, les auteurs s’interrogent sur la mise en discours de la pensée sociale. Le cas choisi pour l’analyse est le suicide d’un chômeur par immolation devant une agence Pôle-Emploi le 13 février 2013 à Nantes. Après avoir constitué un corpus composé de 139 articles de presse publiés entre 2009 et 2013 et de 427 commentaires rédigés par des lecteurs, les auteurs font émerger deux points d’entrée qui permettent d’analyser ces matériaux : la temporalité et la causalité. Si, d’un côté, les acteurs évoquent des précédents et construisent une mise en série pour alerter, se souvenir, proposer des pistes pour le futur, de l’autre, ils cherchent des agents responsables pour condamner, dénoncer, hiérarchiser des problèmes sociaux. Penser l’événement relève alors d’un paradoxe, puisqu’un fait divers n’accède au statut d’événement qu’en tant qu’il est mis en relation chronologique ou causale avec plusieurs événements. Cette causalité inscrit l’événement dans un espace où l’impuissance face au système rend difficile l’ouverture du sens.

    Plan de l'article
    Une analyse psycho-socio-logico-discursive
    Penser l’événement dans la temporalité : le rôle des précédents dans les articles de presse
    Rapprocher des organisations : « Pôle-Emploi » et « France-Télécom »
    Collectionner des cas individuels, déployer des chronologies
    Penser l’événement dans la causalité : le prisme de la pensée sociale dans les commentaires de lecteurs
    Le difficile accès à l’enjeu de « dégagement du sens »
    Le champ d’explication par la déviance
    Hiérarchiser des priorités d’action
    Alerter, dramatiser, prophétiser
    Conclusion

    Pour citer cet article

    Glady Marc, Marcodoppido Fabio, « Mise en discours de l’événement. Le cas de l’immolation du chômeur de Nantes », Nouvelle revue de psychosociologie 1/2015 (n° 19) , p. 105-125
    URL : www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-de-psychosociologie-2015-1-page-105.htm.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire