mardi 17 mars 2015

RENNES (35) OUVERTURE D'UNE UNITE DE CRISE

Santé à Rennes. En cas de crise, un accueil psychiatrique à l’hôpital




L’Unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD) vient d’être inaugurée au CHU Pontchaillou, à Rennes. Elle accueille des adultes, en cas de crise suicidaire ou anxieuse.


À l’hôpital de Rennes, les urgences s’étoffent avec un nouveau service : une Unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD) composé de quinze lits.
Cette unité dépend du centre hospitalier Guillaume-Régnier, spécialisé en santé mentale, mais elle est située au cœur de Pontchaillou dans un bâtiment opérationnel depuis décembre.
Prévenir le suicide
Elle s’adresse à des adultes, à partir de 16 ans, en situation de crise. Le feu vert a été donné en septembre 2012, en lien avec le projet régional de santé.
Sur la période 2008-2010, les indices comparés de mortalité placent la Bretagne au premier rang des régions françaises concernées par le suicide, avec une surmortalité masculine de + 59 % et une surmortalité féminine de + 66 %.
Une autre unité, pour enfants et adolescents
« Dans le secteur de la santé mentale, C’est le seul projet d’envergure financé par l’Agence régionale de santé », décrivent les responsables.
En mai prochain, un nouveau chaînon s’ajoutera à cette prise en charge avec l’ouverture d’une autre Unité d’hospitalisation de courte durée, cette fois destinée aux enfants et adolescents jusqu’à 16 ans. Elle sera installée dans l’enceinte de Guillaume Régnier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire