jeudi 19 mars 2015

RECHERCHE FRANCE CANADA ARTICLES ACCES LIBRE facteurs de protection de comportements suicidaires chez les adolescents

Supplément de The Canadian Journal of Psychiatry Fev 2015 N°60 avec six articles de recherche clinique sur les facteurs de protection de comportements suicidaires chez les adolescents, tout en tenant compte de la dépression et du trouble de la personnalité limite , deux psychopathologies couramment associés à ces comportements. Désireux de diffuser leurs résultats de recherche en Amérique du Nord, les auteurs de France et du Québec ont écrit leurs papiers en anglais

EN acces libre

Introduction/ présentation
Can J Psychiatry. 2015 Feb; 60(2 Suppl 1): S1–S2.
Suicidal Behaviour Protective Factors in Adolescents
Jean-Jacques Breton, MD, MSc1 and Réal Labelle, MPs, PhD2
1Psychiatrist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de Recherche de l’institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec; Associate Professor, Département de Psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
2Psychologist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montreal, Quebec; Full Professor, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Quebec.
Correspondence: Centre de Recherche, de l’institut universitaire en santé mentale de l’Université de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, 7070 Boulevard Perras, Montréal QC H1E 1A4; ac.cq.vuog.ssss@pdrh.noterb.jj.
Correspondence: Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, CP 8888, succursale Centre-Ville, Montréal, QC H3C 3P8; ac.maqu@laer.ellebal.
En anglais http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345843/


Intro En français http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345846/



***
Facteurs de protection contre la dépression et les comportements  suicidaires à l’adolescence
Can J Psychiatry. 2015 Feb; 60(2 Suppl 1): S5–S15.
PMCID: PMC4345848
Titre original Protective Factors Against Depression and Suicidal Behaviour in Adolescence
Jean-Jacques Breton, MD, MSc,1 Réal Labelle, MPs, PhD,2 Claude Berthiaume, MSc,3 Chantal Royer, PhD,4 Marie St-Georges, MSc,5 Dominique Ricard, DPs,6 Pascale Abadie, MD, PhD,7 Priscille Gérardin, MD, PhD,8 David Cohen, MD, PhD,9 and Jean-Marc Guilé, MD, MSc10
1Psychiatrist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de Recherche de l’institut universitaire en santé mentale de l’Université de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montreal, Quebec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
2Psychologist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montreal, Quebec; Full Professor, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
3Statistician, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
4Full Professor, Département d’études en loisirs, culture et tourisme, Université du Québec à Montréal, Trois-Rivières, Québec.
5Research Coordinator, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
6Clinical Psychologist, Centre locaux de services communautaires Lamater de Lanaudière et Centre de réadaptation physique le Bouclier, Repentigny, Québec.
7Psychiatrist, Clinique des troubles de l’humeur, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montreal, Quebec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
8Professor and Department Head, Département de pédiatrie médicale, Fédération hospitalo-universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre Hospitalier universitaire de Rouen et Centre hospitalier du Rouvray, France, Rouen et Rouvray, France; Researcher, Laboratoire Psy-NCA-EA-4700, Université de Rouen, Rouen, France.
9Professor and Department Head, Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Université Pierre et Marie Curie, Paris, France; Researcher, Centre national de recherche scientifique-Unité mixte recherche-7222, Institut des systèmes intelligents et robotiques, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France.
10Professor and Department Head, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent et Unité de médecine de l’adolescent, Centre hospitalier universitaire d’Amiens, Université Picardie Jules Verne, Amiens, France; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec; Assistant Professor, Division of Child Psychiatry, Department of Psychiatry, McGill University, Montréal, Québec; Researcher, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
Correspondence: Centre de Recherche, de l’institut universitaire en santé mentale de l’Université de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, 7070 Boulevard Perras, Montréal QC H1E 1A4; jj,ac.cq.vuog.ssss@pdrh.noterb.

Facteurs de protection contre la dépression et les comportements suicidaires à l’adolescence
Objectifs :  Dans le cadre de l’étude de protection contre la dépression chez les adolescents  (PADS), examiner si les facteurs de protection modèrent l’effet des événements stressants sur la dépression et les comportements suicidaires dans la communauté et dans un contexte clinique. Étudier l’influence du sexe, et discuter des implications cliniques.
Méthode :  Les participants étaient 283 adolescents de la communauté et 119 d’une clinique des troubles de l’humeur à Montréal qui ont été évalués à l’aide de 6 instruments de mesure du risque individuel et des facteurs de protection. Des analyses descriptives et univariées, et des modèles de régression logistiques ont été effectués.
Résultats :  Les facteurs de risque prédisaient des niveaux de dépression plus élevés et la présence de comportement suicidaire, tandis que les facteurs de protection prédisaient des niveaux de dépression plus faibles et l’absence de comportement suicidaire, tel que prévu par le modèle vulnérabilité-résilience- stress. Plusieurs différences selon le sexe ont été observées relativement à l’efficacité prédictive des facteurs de risque (par exemple, le désespoir chez les filles et l’introversion chez les garçons) et des facteurs de protection (par exemple, se centrer sur le positif chez les filles et la découverte de soi chez les garçons).
Conclusions : Les résultats de la PADS suggèrent que les facteurs de protection modèrent
l’effet du stress sur la dépression et le comportement suicidaire. Il semble important de
développer la protection en présence d’affections chroniques, comme les troubles dépressifs, afin de réduire la probabilité d’épisodes ultérieurs. L’influence du sexe masculin justifie  d’autant plus de cibler différents facteurs pour les garçons et les filles afin d’accroître la  protection et de réduire le risque dans les programmes de prévention et d’intervention.  
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345848/

***
 
Propriétés psychométriques de trois instruments de mesure des facteurs de protection contre la dépression et les comportements  suicidaires chez des adolescents
Titre original  Psychometric Properties of Three Measures of Protective Factors for Depression and Suicidal Behaviour Among Adolescents
Can J Psychiatry. 2015 Feb; 60(2 Suppl 1): S16–S26.
PMCID: PMC4345844

Réal Labelle, MPs, PhD,1 Jean-Jacques Breton, MD, MSc,2 Claude Berthiaume, MSc,3 Chantal Royer, PhD,4 Sylvie Raymond, BSc,5 Marilou Cournoyer, MPs,6 Bogdan Balan, PhD,6 Terry Zaloum, MPs,6 Antoine Bibaud, BSc,7 Geoffrey Gauvin, LPs,7 and Alain Janelle, PhD8
1Psychologist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec; Full Professor, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
2Psychiatrist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
3 Statistician, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
4Full Professor, Département d’études en loisir, culture et tourisme, Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières, Québec.
5Psychiatric Nurse, Clinique des troubles de l’humeur, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
6Psychologist, Clinique des troubles de l’humeur, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
7Doctoral Candidate, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec.
8Researcher, Clinique des troubles de l’humeur, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
Correspondence: Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, CP 8888, succursale Centre-Ville, Montréal, QC H3C 3P8; ac.maqu@laer.ellebal.

Propriétés psychométriques de trois instruments de mesure des facteurs de protection contre la dépression et les comportements suicidaires chez des adolescents
Objectifs :  Évaluer la fiabilité des versions françaises de l’Adolescent Coping Scale (ACS), du Reasons for Living Inventory for Adolescents  (RFL-A), et de la Spirituality Scale (SS); examiner la validité de construit de ces instruments, et en déterminer la validité convergente avec les versions françaises du Life Events Questionnaire for Adolescents (LEQ-A), du Beck Depression Inventory-Second Edition (BDI-II), et du Beck Hopelessness Scale (BHS) chez des adolescents canadiens-français
Méthodes :  Les participants étaient 429 adolescents provenant d’écoles secondaires (n = 283) et de la Clinique des troubles de l’humeur (n = 146) de Montréal. Les instruments ont été traduits en français selon la méthode de traduction inversée. La cohésion interne est estimée par des coefficients alpha de Cronbach. Des analyses exploratoires ont été effectuées pour documenter le contenu des dimensions. La validité convergente a été examinée à l’aide de corrélations de l’ACS, du RFL-A, et de la SS avec les versions françaises du LEQ-A, du BDI-II, et du BHS.
Résultats :  Les résultats confirment que l’ACS, le RFL-A et la SS sont des instruments psychométriques appropriés pour évaluer des facteurs de protection contre la dépression et les comportements suicidaires chez des adolescents de langue française, en milieux communautaire et clinique. Ces résultats doivent toutefois être interprétés avec prudence parce que la fiabilité de deux sous-échelles de la SS n’ont obtenu que des coefficients de fiabilité modérés, et que la consigne du RFL-A a dû être reformulée pour des considérations éthiques.
Conclusions : Nos résultats ajoutent à ceux des versions anglaises originales de l’ACS, du RFL-A et de la SS et font progresser l’état des connaissances sur les propriétés psychométriques des mesures des facteurs de protection
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345844/


***

RECHERCHE FRANCE Facteurs de risque et de protection de la suicidabilité au suivi de 6 mois d’adolescents hospitalisés pour tentative de suicide

Facteurs de risque et de protection de la suicidabilité au suivi de 6 mois
d’adolescents hospitalisés pour tentative de suicide : un modèle exploratoire

Titre original Risk and Protective Factors for Suicidality at 6-Month Follow-up in Adolescent Inpatients Who Attempted Suicide: An Exploratory Model
Can J Psychiatry. 2015 Feb; 60(2 Suppl 1): S27–S36.
Etude accessible en ligne
Angèle Consoli, MD, PhD,1 David Cohen, MD, PhD,2 Nicolas Bodeau, MS,3 Jean-Marc Guilé, MD, MSc,4 Bojan Mirkovic, MD,5 Alexandra Knafo, MD,6 Vincent Mahé, MD,7 Claudine Laurent, MD, PhD,8 Johanne Renaud, MD, MSc, FRCPC,9 Réal Labelle, MPs, PhD,10 Jean-Jacques Breton, MD, MSc,11 and Priscille Gérardin, MD, PhD12
1Doctor, Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Assistance Publique–Hopitaux de Paris, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière et Université Pierre et Marie Curie, Paris, France; Doctor, Centre de Recherche, Institut du Cerveau et de la Moelle, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière et Université Pierre et Marie Curie, Paris, France.
2Professor and Head, Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Assistance Publique-Hopitaux de Paris, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière et Université Pierre et Marie Curie, Paris, France; Professor and Head, Centre National de Recherche Scientifique Unité Mixte de Recherche 7222 Institut des Systèmes Intelligents et Robotiques, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France.
3Biostatistician, Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Assistance Publique-Hopitaux de Paris, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière et Université Pierre et Marie Curie, Paris, France.
4Professor and Department Head, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent et Unité de médecine de l’adolescent, Centre hospitalier universitaire d’Amiens, Université Picardie Jules Verne, Amiens, France; Associate Professor, Départment de psychiatrie, Université de Monréal, Montréal, Québec; Assistant Professor, Division of Child Psychiatry, Department of Psychiatry, McGill University, Montréal, Québec; Researcher, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
5Psychiatrist, Fédération hospitalo–universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre hospitalier universitaire de Rouen, Rouen, France ; PhD Student, Inserm U1079, Université de Rouen, Rouen, France.
6Resident, Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Centre Hospitalo–Universitaire d’Amiens et Université de Picardie, Amiens, France.
7Doctor and Head, Département de Psychiatrie, Centre Hospitalier de Meaux, Meaux, France.
8Associate Professor, Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Assistance Publique-Hopitaux de Paris, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière et Université Pierre et Marie Curie, Paris, France; Associate Professor, Centre de Recherche, Institut du Cerveau et de la Moelle, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière et Université Pierre et Marie Curie, Paris, France.
9Head, Section Jeunesse de la Clinique externe des troubles dépressifs et suicidaires, Institut universitaire en santé mentale Douglas, McGill University, Montréal, Québec.
10Psychologist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec; Full Professor, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
11Professor and Head, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Quebec; Professor and Head, Centre de recherche Fernand-Seguin et Clinique des troubles de l’humeur, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
12Professor and Department Head, Département de pédiatrie médicale, Fédération hospitalo–universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (Centre Hospitalier universitaire de Rouen et Centre hospitalier du Rouvray, France) Rouen et Rouvray, France; Researcher, Laboratoire Psy-NCA-EA-4700, Université de Rouen, Rouen, France.
Correspondence: Faculté Pierre et Marie Curie, Assistance Publique-Hopitaux de Paris, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47 bd de l’Hôpital, 75013, Paris, France; rf.phpa.lsp@nehoc.divad.

Facteurs de risque et de protection de la suicidabilité au suivi de 6 mois d’adolescents hospitalisés pour tentative de suicide : un modèle exploratoire 
Objectif :  Évaluer les facteurs de risque et de protection de la suicidabilité au suivi de 6 mois d’adolescents hospitalisés pour une tentative de suicide.
Méthodes :  Cent sept adolescents de 5 unités d’hospitalisation qui ont fait une tentative de suicide ont été vus à un suivi de 6 mois. Les mesures de base étaient les scores sociodémographiques, d’humeur et suicidabilité, de dépendance, de symptomatologie limite, de l’inventaire de tempérament et caractère (TCI),  de raisons de vivre, de spiritualité, et d’adaptation.
Résultats : Au suivi de 6 mois, 41 (38 %) sujets ont eu une rechute de comportement suicidaire. Parmi ceux-ci, 15 (14%) ont répété une tentative de suicide. Des scores plus élevés de dépression et de désespoir et la survenue d’une nouvelle tentative de suicide ou d’une nouvelle hospitalisation s’inscrivaient dans la même dimension factorielle (suicidabilité). Dérivés de la modélisation par équation structurelle la mieux ajustée à la suicidabilité comme mesure de résultat au suivi de 6 mois, les facteurs de risque des
variables de base étaient notamment : le trouble dépressif majeur, des scores de dépression élevés, et des scores élevés d’auto-transcendance au TCI. Un seul facteur de protection s’est dégagé : l’adaptation ‒ travailler dur et réussir.
Conclusion :  Dans cette population à risque très élevé, certains facteurs de  risque établis (par exemple, des antécédents de tentatives de suicide) peuvent ne pas prédire la suicidabilité. Nos résultats suggèrent que les adolescents qui maintiennent des scores élevés de dépression et de désespoir, qui demeurent déprimés, ou qui expriment une valeur faible pour la vie ou une connexion anormalement élevée avec l’univers sont à risque accru de suicidabilité et devraient être la cible d’interventions plus intenses. Améliorer la motivation des adolescents à l’école et au travail peut servir de protection. Étant donné la taille de l’échantillon, le modèle doit être considéré exploratoire.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345845/

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345845/pdf/cjp-2015-vol60-february-supplement-s27-s36.pdf


***

RECHERCHE FRANCE Habiletés d’adaptation chez des adolescents ayant fait une tentative de suicide : résultats d’une étude multisite

Habiletés d’adaptation chez des adolescents ayant fait une tentative de suicide : résultats d’une étude multisitetitre original : Coping Skills Among Adolescent Suicide Attempters: Results of a Multisite Study
 Can J Psychiatry. 2015 Feb; 60(2 Suppl 1): S37–S45. 
Etude accessible en ligne
Bojan Mirkovic, MD, MSc,1 Réal Labelle, MPs, PhD,2 Jean-Marc Guilé, MD, MSc,3 Vincent Belloncle, MD,4 Nicolas Bodeau, MSc,5 Alexandra Knafo, MD,6 Agnès Condat, MD,7 Nathalie Bapt-Cazalets, MD,8 Christophe Marguet, MD, PhD,9 Jean-Jacques Breton, MD, MSc,10 David Cohen, MD, PhD,11 and Priscille Gérardin, MD, PhD12

1
Psychiatrist, Fédération hospitalo–universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Rouen, France; PhD Student, Inserm U1079, Université de Rouen, Rouen, France.
2Psychologist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec; Full Professor, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
3Professor, Université de Picardie Jules-Verne, Amiens, France; Doctor, Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, CHU d’Amiens Nord, Amiens, France.
4Doctor, Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre hospitalier Le Rouvray, Sotteville-lès-Rouen, France.
5Data Manager, Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France.
6Doctor, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, CHU Bichat-Claude Bernard, Paris, France.
7Doctor, Service de pédiatrie, Centre hospitalier de Meaux, Meaux, France.
8Doctor, Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Etablissement Public de Santé Mentale, Creil, France.
9Professor, Department of Pediatrics, Université de Rouen, Rouen, France; Pediatrist, Département de pédiatrie médicale, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Rouen, France.
10Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec; Researcher, Centre de recherche Fernand-Seguin et Clinique des troubles de l’humeur, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
11Professor, Université Pierre-et-Marie-Curie, Paris, France; Doctor, Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France; Researcher, Unité mixte de recherche, Centre National de Recherche Scientifique–Unité Mixte Recherche-722, Institut des systèmes intelligents et de robotique, Université Pierre-et-Marie-Curie, Paris, France.
12Professor and Department Head, Département de pédiatrie médicale, Fédération hospitalo–universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (Centre Hospitalier Universitaire de Rouen et Centre hospitalier du Rouvray), Rouen et Rouvray, France; Researcher, Laboratoire Psy-NCA-EA-4700, Université de Rouen, Rouen, France.
Correspondence: Université de Rouen, Centre Hospitalo–Universitaire Charles-Nicolle, 1 rue de Germont 76031 Rouen, France; rf.neuor-uhc@civokrim.najob.

Objectifs :
Une étude multisite a été entreprise afin d’approfondir notre compréhension de la relation entre les habiletés d’adaptation, la dépression et l’idéation suicidaire chez les adolescents qui tentent de se suicider. Deux hypothèses ont été émises : l’adaptation  productive et l’adaptation non productive seraient respectivement associées aux scores de dépression faibles et élevés, après contrôle pour l’âge, le sexe, et les événements stressants de la vie (ESV); et l’adaptation productive et l’adaptation non productive seraient  respectivement associées à la présence et à l’absence d’idéation suicidaire, après contrôle pour l’âge, le sexe, et les ESV.
Méthodes : Les participants étaient 167 adolescents (de 13 à 17 ans) hospitalisés pour une
tentative de suicide dans 5 départements pédiatriques de France. Quatre instruments ont
été administrés : la  Kiddie Schedule for Affective Disorders and Schizophrenia—Present and  Lifetime Version, l’Adolescent Coping Scale , le  Life Events Questionnaire , et la
Columbia- Suicide Severity Rating Scale.  Des analyses descriptives et univariées, et des modèles de  régression logistiques ont été effectués.
Résultats :  Les deux hypothèses ont été confirmées. « Se centrer sur le positif » s’est révélé être une variable significative dans les deux modèles; et la dépression s’est avérée être une variable significative dans le modèle d’idéation suicidaire. La seule différence selon le sexe observée était que les filles prenaient davantage leurs rêves pour des réalités et cherchaient un soutien social.
Conclusions : Ces résultats suggèrent que les habiletés d’adaptation sont d’importants
mécanismes par lesquels la dépression et l’idéation suicidaire sont maintenues après une
tentative de suicide. En intervenant auprès d’adolescents qui ont tenté de se suicider, il peut être utile de mettre l’accent sur le travail cognitif axé sur une vision optimiste, une pensée  positive, et une lutte contre la dépression.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345847/
pdf http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345847/pdf/cjp-2015-vol60-february-supplement-s37-s45.pdf
 ***
Stratégies de coping associées au conduites suicidaire chez des adolescents hospitalisés avec un trouble de personnalité limite
Can J Psychiatry. 2015 Feb; 60(2 Suppl 1): S46–S54.
PMCID: PMC4345850
Titre original Coping Strategies Associated With Suicidal Behaviour in Adolescent Inpatients With Borderline Personality Disorder
Alexandra Knafo, MD,1 Jean-Marc Guilé, MD, FRCPC,2 Jean-Jacques Breton, MD, FRCPC,3 Réal Labelle, MPs, PhD,4 Vincent Belloncle, MD,5 Nicolas Bodeau, MSc,6 Bernard Boudailliez, MD,7 Sébastien Garny de la Rivière, MD,1 Brahim Kharij, MD,1 Christian Mille, MD,8 Bojan Mirkovic, MD, MSc,9 Cornelia Pripis, MD,10 Johanne Renaud, MD, MSc, FRCPC,11 Christine Vervel, MD,12 David Cohen, MD, PhD,13 and Priscille Gérardin, MD, PhD14
1Psychiatry Resident, Service de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent et Unité de Médecine de l’Adolescent, Centre Hospitalier Universitaire d’Amiens, Université Picardie Jules Verne, Amiens, France.
2Professor and Department Head, Service de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent et Unité de Médecine de l’Adolescent, Centre Hospitalier Universitaire d’Amiens, Université Picardie Jules Verne, Amiens, France; Associate Professor, Département de Psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec; Assistant Professor, Division of Child Psychiatry, Department of Psychiatry, McGill University, Montréal, Québec; Researcher, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, site de l’Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
3Associate Professor, Département de Psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec; Researcher, Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, l’Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec.
4Psychologist and Researcher, Clinique des troubles de l’humeur and Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, Québec; Full Professor, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec; Associate Professor, Département de psychiatrie, Université de Montréal, Montréal, Québec.
5Psychiatrist, Département de pédiatrie médicale, Fédération hospitalo–universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre hospitalier universitaire de Rouen et Centre hospitalier du Rouvray, Université de Rouen, Rouen, France.
6Statistics Engineer and Data Manager, Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Assistance Publique–Hopitaux de Paris et Université Pierre et Marie Curie, Paris, France.
7Professor and Department Head, Service de pédiatrie et Unité de Médecine de l’Adolescent, Centre Hospitalier Universitaire d’Amiens, Université Picardie Jules Verne, Amiens, France.
8Professor, Service de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent et Unité de Médecine de l’Adolescent, Centre Hospitalier Universitaire d’Amiens, Université Picardie Jules Verne, Amiens, France.
9Psychiatrist, Fédération hospitalo–universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre hospitalier universitaire de Rouen, Rouen, France; PhD Student, Inserm U1079, Université de Rouen, Rouen, France.
10Senior Psychiatrist, Service de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent et Unité de Médecine de l’Adolescent, Centre Hospitalier Universitaire d’Amiens, Université Picardie Jules Verne, Amiens, France.
11Child and Adolescent Psychiatrist, Standard Life Centre for Breakthroughs in Teen Depression and Suicide Prevention, Douglas Mental Health University Institute, Montréal, Québec; Medical Chief, McGill Group for Suicide Studies, McGill University, Montréal, Québec.
12Head, Service de Pédiatrie, Centre Hospitalier de Compiègne, Compiègne, France.
13Professor and Department Head, Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Assistance Publique–Hopitaux de Paris et Université Pierre et Marie Curie, Paris, France; Researcher, CNRS UMR 7222 Institut des Systèmes Intelligents et Robotiques, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France.
14Professor and Department Head, Département de pédiatrie médicale, Fédération hospitalo–universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre Hospitalier universitaire de Rouen et Centre hospitalier du Rouvray, France, Rouen et Rouvray, France; Researcher, Laboratoire Psy-NCA-EA-4700, Université de Rouen, Rouen, France.
Correspondence: Centre Hospitalier Universitaire Nord, Avenue René Laënnec—SALOUEL 80054 Amiens Cedex 1, France; rf.sneima-uhc@craM-naeJ.eliuG.





Stratégies de coping associées au conduites suicidaire chez des adolescents hospitalisés avec un trouble de personnalité limite
Objectif :  L’objectif principal est de comparer les stratégies d’adaptation d’adolescents ayant un  trouble de personnalité limite (TPL) avec celles d’adolescents sans TPL. L’objectif secondaire est d’étudier la relation entre adaptation et idéation et tentatives de suicide chez des adolescents ayant un TPL.
Méthode :  Des adolescents ( n  = 167) âgés de 13 à 17 ans ont été hospitalisés après une tentative de suicide et évalués dans les 10 jours selon la version abrégée du Diagnostic Interview for Borderlines revised , le Kiddie-Schedule for Affective Disorders and Schizophrenia Present and Lifetime version  soutenu par la méthode de la meilleure estimation consensuelle de l’équipe pour le diagnostic principal, l’Adolescent Coping Scale
, et la Columbia-Suicide Severity Rating Scale.
Résultats : Premièrement, en comparaison des adolescents sans TPL, les adolescents ayant un TPL avaient davantage recours à des stratégies d’adaptation non productives, principalement des stratégies d’évitement, et avaient moins recours à des stratégies d’adaptation productives. Deuxièmement, l’adaptation était un facteur associé aux idéations suicidaires chez les adolescents ayant un TPL. Après contrôle pour l’âge, le sexe
et la dépression, l’analyse multivariée montrait une association significativement positive entre la stratégie « se centrer sur la résolution du problème » et la présence d’idéation suicidaire.
Conclusion : Le recours à des stratégies d’évitement par les adolescents ayant un TPL pourrait être un moyen d’augmenter la régulation émotionnelle. L’utilisation de stratégies centrées sur la résolution du problème au décours immédiat de la tentative de suicide peut empêcher les adolescents souffrant du TPL de surmonter une crise et peut accroître l’idéation suicidaire.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4345850/
 ***


Parent–Youth Agreement on Self-Reported Competencies of Youth With Depressive and Suicidal Symptoms
Can J Psychiatry. 2015 Feb; 60(2 Suppl 1): S55–S60.
PMCID: PMC4345849

Valentin Mbekou, PhD,1 Sasha MacNeil, BA,2 Martin Gignac, MD, FRCPC,3 and Johanne Renaud, MD, MSc, FRCPC4
1Psychologist, Standard Life Centre for Breakthroughs in Teen Depression and Suicide Prevention, Douglas Mental Health University Institute, Montréal, Québec.
2Student, Psychology Department, Concordia University, Montréal, Québec; Research Assistant, Standard Life Centre for Breakthroughs in Teen Depression and Suicide Prevention, Douglas Mental Health University Institute, Montréal, Québec.
3Child and Adolescent Psychiatrist, Philippe Pinel Institute, Montréal, Québec.
4Child and Adolescent Psychiatrist, Standard Life Centre for Breakthroughs in Teen Depression and Suicide Prevention, Douglas Mental Health University Institute, Montréal, Québec; Medical Chief, McGill Group for Suicide Studies, McGill University, Montréal, Québec.
Correspondence: Douglas Mental Health University Institute, 6875 Lasalle Boulevard, Montréal, QC H4H 1R3; ac.lligcm.salguod@duaner.ennahoj.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire