vendredi 5 décembre 2014

PARUTION : SUICIDE À TAHITI : LE PARADOXE DU SUICIDE AU PARADIS

SUICIDE À TAHITI : LE PARADOXE DU SUICIDE AU PARADIS
Eléments de compréhension et propositions de prévention
Stéphane Amadéo
Sous la direction de Stéphane Amadéo



Cet ouvrage est conçu comme un véritable engagement à la fois scientifique et de terrain pour répondre à la compléxité de la problématique du suicide dans un large esprit d'ouverture. Par une approche pluridisciplinaire, il s'agit d'ouvrir la réflexion en matière de prévention du suicide et de proposer un plan d'action capable de réduire le taux de suicide dans le monde, quelles que soient les cultures.

L'Harmattan 1 décembre 2014 • 216 pages

Suicide à Tahiti :
Le paradoxe du suicide au paradis
Éléments de compréhension et propositions de prévention
1 suicide toutes les 40 secondes dans le monde ! L’OMS a décrété un « état d’urgence mondial » et engage les États membres à réduire le taux de suicide de 10 % d’ici 2020. Comment mettre en œuvre le plan d’action globale pour la santé mentale 2013-2020 préconisé par l’OMS ? Le Docteur Amadeo, ses équipes et l’ensemble de ses partenaires issus d’horizons socioculturels divers, proposent ici une approche préventive multisectorielle et transdisciplinaire tout à fait innovante. La problématique du suicide a été trop longtemps non prise en compte par les politiques de santé. Cet ouvrage est conçu comme un véritable engagement à la fois scientifi que et de terrain afi n de répondre à la complexité de cette problématique dans un large esprit d’ouverture. Il implique la science, la pharmacopée traditionnelle revisitée par la chimie de pointe, l’histoire, l’anthropologie, la linguistique, la psychologie, la philosophie et l’utilisation des nouveaux médias à la croisée de leurs approches respectives afi n d’ouvrir la réfl exion en matière de prévention du suicide et de proposer un plan d’action capable de réduire le taux de suicide dans le monde, quelles que soient les cultures. Praticien Hospitalier à l’Hôpital Vaiami de Papeete puis dans le Département de Psychiatrie du Centre Hospitalier de Polynésie française, Stéphane Amadéo consacre une grande partie de son activité clinique à la prise en charge des personnes suicidaires et à la recherche épidémiologique dans ce domaine. Il s’est impliqué fortement dans le domaine de la prévention du suicide en Polynésie française dès 2001, avec la création de l’association SOS Suicide, en organisant des actions de formation et de recherche en liaison avec des équipes métropolitaines et internationales (Institut Australien de Recherche et de Prévention du Suicide, AISRAP, dirigé par le Pr. Diego De Leo, Griffi th University). Ses travaux scientifi ques ont été reconnus dans le cadre d’une Habilitation à Diriger des Recherches. Il est rattaché au Centre des Nouvelles Études sur le Pacifique (Pr. Bernard Rigo, Université de Nouvelle Calédonie) et à l’Unité Inserm U699 (Pr. Bruno Falissard, Paris)
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=45260

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire