lundi 1 décembre 2014

New york, la psychothérapie gratuite en pleine rue


Talkspace apporte la psychothérapie gratuite en pleine rue
TalkSpace
La startup israélienne Talkspace propose la psychothérapie gratuite en pleine rue, par tchat online, dans des bulles transparente. Pour le moment, le service est disponible pour les New-yorkais qui peuvent entrer dans ces bulles disposées sur la 5eme Avenue  afin de tchater gratuitement avec un psychologue.
Le projet Talkspace a été lancé après que l’ami de la fondatrice Roni Frank se soit suicidé suite à une dépression non soignée. Roni a enquêté et a découvert que presque 60% des gens se retrouvent seuls pour faire face à leurs problèmes, sans être dirigés vers des spécialistes.
Le service proposé par “Talkspace” est disponible 24/24 et 7/7. Tout un chacun peut entrer dans ces bulles et tchater avec un psychologue diplômé. Au début, ce service ne sera disponible qu’en anglais mais les dirigeants de la startup promettent que, dans un deuxième temps, il sera aussi possible de tchater en hébreu, particulièrement parce qu’une partie des 120 psychologues qui travaillent sur ce projet sont israéliens.
Le concept de ces espaces de soins transparents a été développé par le créateur Alon Seifert, dans le but de faire passer le message qu’avoir besoin d’une aide psychologique n’est pas une chose dont il faut avoir honte et que les patients qui sont en soin peuvent gérer ce processus de façon transparente.
TalkSpace2
Selon Eli Far, de la société de vente et marketing “Papush” qui a conçu les bulles, l’initiateur de ce projet l’a fait pour sensibiliser les gens et le mettre à disposition des services de santé mentale à l’ère du tchat et des écrans tactiles.
Eli Far ajoute encore que grâce à ces activités dans les rues : “nous avons fait passer le message aux habitants de New York qu’ils peuvent recevoir ces soins gratuits pas seulement à travers nos bulles mais aussi par le biais de leurs smartphones ou de leurs tablettes, n’importe où, que ce soit de leur domicile ou de leur travail”.
Dans un premier temps, 4 bulles ont été installées sur la 5eme Avenue de Manhattan mais il est prévu d’en installer d’autres. La municipalité de New York ayant déjà donné son accord. Plus étonnant encore, d’autres demandes ont émané d’Iran ou de Turquie.
Le premier soin est donné gratuitement, mais celui qui souhaiterait en recevoir régulièrement, devra payer 19 dollars par séance – prix relativement symbolique en comparaison avec celui d’une psychothérapie aux Etats-Unis, qui atteint facilement 175 dollars par séance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire