jeudi 20 novembre 2014

Tunisie : Elaboration d’un registre du suicide

Tunisie : Elaboration d’un registre du suicide


Le ministre de la santé, Mohamed Saleh Ben Ammar a annoncé, mercredi, le démarrage, prochainement, de l’élaboration d’un registre du suicide comportant toutes les données et les statistiques exactes sur ce phénomène.
Dans une déclaration à la presse à la clôture des travaux d’un séminaire national de sensibilisation sur la prévention du suicide organisé, mercredi au centre de promotion des exportations à Tunis (CEPEX), à l’initiative de l’unité de promotion de la santé mentale, sous le signe « j’ai choisi la vie », Ben Ammar a fait savoir que ce registre sera le premier du genre en Tunisie. Il a mis l’accent sur la nécessité de procurer un soutien psychologiques au sein des établissements publics de santé aux personnes qui ont fait une tentative de suicide.
Le suicide a-t-il dit, à la séance de clôture de cette rencontre, est un phénomène mondial qui a fait son apparition en Tunisie au cours des années 1960 avec l’expérience coopérative et au début des années 1980 après les émeutes du pain, estimant que le rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans le pays après le parachèvement du processus démocratique est de nature à faire baisser le taux de suicide.
Le directeur de la santé mentale au ministère de la santé, Adel Ben Mahmoud a souligné que ce séminaire se déroulera en deux étape. La première qui a été organisé, aujourd’hui au CEPEX, vise à sensibiliser les habitants des régions du nord et du centre (15 gouvernorats).
Prévue le 28 novembre 2014 à Gabès, la deuxième étape est destinée aux 9 gouvernorats du sud. Le programme a comporté plusieurs interventions portant, notamment, sur les thèmes suivants : « le suicide à travers l’activité du service de médecine légale de Tunis 2008-2013″, « le suicide en milieu scolaire », « l’épidémiologie des tentatives de suicide prises en charge par le centre d’assistance médicale urgente (CAMU), « Comportement suicidaire : déterminants, facteurs de risque et facteurs de prévention.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire