jeudi 6 novembre 2014

LUXEMBOURG Un million d’euros pour lutter contre le suicide et projet ligne d'ecoute

Un million d’euros pour lutter contre le suicide


LUXEMBOURG - Les parlementaires ont eu un long débat sur la prévention du suicide. Un service joignable 24h/24 et 7j/7 pourrait être mis en place.


10% des salariés au Luxembourg songent parfois à vouloir se suicider


Le plan national de prévention du suicide sera prêt dans les prochaines semaines. L’annonce a été faite mardi par la ministre de la Santé, Lydia Mutsch (LSAP), à la Chambre des députés. Six ministères et six groupes de travail sont impliqués dans sa mise en œuvre afin d’offrir «une politique globale de prévention du suicide», a fait savoir la ministre. Il coûtera un millions d’euros. La lutte contre le suicide a trouvé un large écho auprès des parlementaires. Tous se sont prononcés en faveur d’un service «SOS Détresse» joignable et actif 24 h/24 et 7 j/7.
L’une des idées soufflées par le député André Bauler a également fait mouche: installer des panneaux de prévention du suicide avec un numéro à appeler sur les ponts connus pour être des lieux privilégiés par les personnes suicidaires.

Par ailleurs, la ministre de la Santé a livré quelques chiffres inquiétants concernant le suicide au travail. «Selon nos chiffres, environ 10 % des salariés au Luxembourg ont déjà envisagé de se suicider à cause de problèmes sur leur lieu de travail», a-t-elle avancé. Rien que l’an dernier, 80 personnes ont mis fin à leurs jours soit un suicide tous les quatre jours. 1 600 tentatives ont aussi eu lieu, selon les chiffres avancés par la ministre.

(Patrick Théry/L'essentiel) http://www.lessentiel.lu/fr/news/luxembourg/story/Un-million-d---euros-pour-lutter-contre-le-suicide-22277112


Autre article sur le sujet

Plan de prévention du suicide: 80 suicides et 1.600 tentatives de suicide par an
RTL - 05.11.2014 http://5minutes.rtl.lu/fr/actualite/luxembourg/580565.html
Ces chiffres ont été divulgués à la Chambre par la ministre de la Santé au début d'un débat de consultation sur le suicide et sa prévention.
Selon Lydia Mutsch, il y a en moyenne un suicide tous les 4 jours au Luxembourg. La plupart des suicides se comptent dans la catégorie d'âge 40-50 ans. C'est dans ce contexte que la ministre a annoncé au Parlement un plan de prévention ambitieux pour les années 2015 à 2019. Lydia Mutsch a appelé les députés à présenter des idées qui pourraient être intégrées dans ce plan.

Pour Sylvie Andrich-Duval ser sont notamment les plus jeunes et les personnes âgées qui sont en danger. La députée CSV a donc salué le plan de prévention.

Selon André Bauler, les chiffres noirs des suicides seraient plus élevés que les chiffres officiels. Le parlementaire DP a demandé s'il ne serait pas opportun d'ériger des panneaux de prévention sur les ponts.

Pour Josée Lorsché , il est déjà positif que l'on parle du suicide et encore plus qu'un tel plan de prévention soit lancé. Il pourrait même coûter plus d'1 million d'euros. La député de déi Gréng a encore souligné que le mobbing pouvait mener de nombreuses personnes au suicide.

Au terme de la consultation, Lydia Mutsch a parlé de bonnes suggestions de la part des intervenants et s'est réjouie que l'importance de ce plan de prévention ait été retenue par tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire