vendredi 14 novembre 2014

Dans l'air du temps ...témoignage moderne ..USA : Des selfies pour lutter contre la dépression

"Inspiré par 100 Happy Days ce projet permettra de documenter en moyenne 100 jours ordinaires avec la dépression, dans le but de contester ma honte et sensibiliser à quoi la dépression ressemble ... indice: cela peut être toutes sortes de choses, comme des sourires, burritos, les larmes, les cheveux gras, danser, boire, Netflix, l'amour. La dépression n' est pas toujours tragique, ou dramatique; plus souvent, il est banal. (Mais oh, cela peut être tragique.)
La dépression est sourires. La dépression est respirations profondes. La dépression est des achats impulsifs.
La dépression est de survivre.
Voici mes 100 jours de faible sérotonine - une photo de mon visage muet pour chaque jour.
Tentative slogan: ". Parce que les gens #depressed devraient être autorisés à montrer leurs visages muets sur les médias sociaux, tout autant que les gens #happy"


Des selfies pour lutter contre la dépression
d'après article http://www.lebonbon.fr/culture/des-selfies-pour-lutter-contre-la-depression/#ZAPXJKKOsuQRGiCP.99

Lutter contre la dépression à travers des clichés de la vie de tous les jours, c’est ce qu’a décidé de faire l’américaine Maria Yagoda sur son blog 100 Depressed Days. Durant 100 jours, elle y postera des photos accompagnées d’un court texte décrivant ses états d’âmes. Son but : essayer d’aller mieux de jours en jours en partageant ses émotions, et surtout offrir un regard neuf sur ce nouveau mal du siècle.
 
« Parce que les gens déprimés devraient avoir le droit de montrer leur tête dans les réseaux sociaux autant que les gens heureux »
Maria Yagoda a créé le blog 100 Depresed Days afin d’apprivoiser sa maladie et de partager son ressenti. Mais pas seulement : à travers ce projet, la jeune fille a voulu informer sur la réalité qui se cache derrière la dépression, et soutenir toutes les personnes qui souffrent de ce trouble de plus en plus répandu.


aug22

22 aout, 7e jour – L’idée de me doucher me remplit d’effroi


photo-24

3 septembre, 19e jour – J’ai peur d’être une mauvaise amie


photo-23

26 septembre, 42e jour – Vous pouvez passer une après-midi vraiment magique avec un carlin, mais la dépression est toujours là, cachée. Elle est toujours là, cachée, ou pire (attaquant, sabotant, cherchant…). C’est ce que je veux que les gens comprennent.


img_0658

29 septembre, 45e jour – Voilà une éblouissante trousse à pilules avec du prozac et de l’advil, car les femmes déprimées peuvent être glamour aussi.

Le blog 100DepressedDays

En savoir plus sur http://www.lebonbon.fr/culture/des-selfies-pour-lutter-contre-la-depression/#ZAPXJKKOsuQRGiCP.99

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire