jeudi 30 octobre 2014

RECHERCHE USA : Idéation perçue de racisme et de suicide : Rôle de médiation de la dépression, modération par le rôle de la religiosité parmi des adultes d'Afro-américain

Recherche
La résilience au suicide , vulnérabilité chez les adultes afro-américains
Date: 27 octobre 2014 d'après un article University of Houston. "Suicide resilience, vulnerability among African-American adults focus of new research." ScienceDaily. ScienceDaily, 27 October 2014. <www.sciencedaily.com/releases/2014/10/141027145058.htm>

Résumé:
Les croyances et les pratiques religieuses peuvent réduire des pensées de suicide parmi les adultes afro-américains dans des événements de vie stressants induits par discrimination raciale, selon une nouvelle étude de recherche de l'Université d'Houston.


Ceci est Rheeda Walker (debout), professeur agrégé et directeur de la Culture, des risques et de la résilience Lab de l'Université de Houston.
Crédit: Université de Houston
[Cliquez pour agrandir l'image]

Les croyances et les pratiques religieuses peuvent réduire les pensées suicidaires chez les afro-américains adultes dans les événements stressants de la vie induits par la discrimination raciale, selon une nouvelle étude de recherche menée à l'Université de Houston (UH).
articles connexes

Les « Afros-Américains éprouvent une quantité excessive de tensions psychologiques induisent par la discrimination raciale, menant à la dépression, désespoir et d'autres facteurs à haut risque pour le suicide, mais démontrent des taux sensiblement inférieurs de suicide par rapport aux Américains d'origine européenne», a déclaré Rheeda Walker, professeur et directrice associé du laboratoire de la Culture, des risques et de la résilience de l'Université de Houston

Walker est la chercheuse principale d'une nouvelle étude de recherche, "Perception du racisme et idéation suicidaire: rôle de médiation de la dépression mais rôle de modération de la religiosité chez les adultes afro-américains", publié dans le journal Suicide and Life-Threatening Behavior. L'objectif de l'étude est d'évaluer l'idéation suicidaire (penser, considérant ou planifiant un suicide), les symptômes dépressifs, la religiosité intrinsèque / extrinsèque (orientation religieuse) et le racisme perçu dans un échantillon de la communauté des 236 hommes et des femmes afro-américains.

Walker note que le suicide existe pour les Afro-Américains, mais il est rarement remarqué et peu étudié. Elle cite le suicide comme une des principales causes de décès chez les Afro-Américains, et cela approximativement, 1.900 adultes afro-américains et jeunes se meurent par suicide tous les ans.

« Il y a une croyance que si on crée une science psychologique et une connaissance, une telle connaissance doit s'appliquer universellement à chacun. Ce n'est simplement pas le cas, » , a déclaré Walker. «Nous devons passer plus de temps à trouver ce que signifie la dépression pour les Afro-Américains et les groupes ethniques. Que signifie le suicide pour les Afro-Américains? Y a t-il des comportements autodestructeurs qui sont suicidaires, mais non considérés comme un suicide?"

Les résultats de la recherche de Walker fournissent la preuve que le racisme perçu peut jouer un rôle dans la vulnérabilité de suicide . Les contributions de l'étude sont importantes dans le fait de fournir la preuve que, malgré les effets néfastes du racisme, la religiosité extrinsèque (motivation externe pour être religieux, comme rencontrer des gens, se conformer à la communauté, le patrimoine culturel, etc.) protègent. Les gens de l'étude qui ont déclaré des niveaux plus élevés de se consacrer davantage socialement, la religiosité extrinsèque ne signalent pas d'idées suicidaires lorsque il y a des symptômes de dépression.

"A notre connaissance, c'est la première étude à examiner la capacité de modération de la religiosité dans le contexte de la discrimination perçue et la dépression symptomatologie afin que nous puissions comprendre comment la vulnérabilité et la résilience opèrent en tandem. Bien que la discrimination peut avoir des conséquences émotionnelles défavorables, les conclusions suggère que «l'utilisation» de la religion peut-être de se connecter avec d'autres ou afin de répondre à d'autres besoins peuvent être émotionnellement utile chez les personnes victimes de racisme », a déclaré Walker.

Dans ce contexte, Walker espère que la religion peut être utilisée pour obtenir la cohésion sociale et le soulagement de la détresse émotionnelle qui pourrait être vécue par d'autres dans des circonstances semblables. Des recherches antérieures ont observé que les personnes qui éxpérimente des niveaux élevés de stress expérience trouve un soutien dans les milieux religieux.

Journal Reference:
Rheeda L. Walker, Temilola K. Salami, Sierra E. Carter, Kelci Flowers. Perceived Racism and Suicide Ideation: Mediating Role of Depression but Moderating Role of Religiosity among African American Adults. Suicide and Life-Threatening Behavior, 2014; 44 (5): 548 DOI: 10.1111/sltb.12089





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire