vendredi 10 octobre 2014

LIBAN Premiere campagne nationale de prévention du suicide

le 10 septembre

AUBMC et Inaugure la première campagne nationale au Liban de sensibilisation à la prévention du suicide et révèle les premières données du suicide dans le pays
Une personne tous les trois jours se suicide au Liban

(10ème Septembre, 2014) - Beyrouth, Liban: Sous le haut patronage du Ministère de la santé publique et en présence de son Excellence le ministre Wael Abou Faour, le Département de psychiatrie et le Fonds Embrace de
l'American  University  of  Beirut  Medical  Center a lancé aujourd'hui au Liban la première campagne nationale de sensibilisation pour la prévention du suicide
 
«Le suicide est un grave problème de santé publique qui touche l'ensemble de la communauté, a déclaré le Dr Ziad Nahas, Président du Département de psychiatrie de l'Université américaine de Beyrouth Medical Center. 

 
Le communiqué de presse rappelle que Dans son dernier rapport sur ​​la prévention du suicide, l'Organisation mondiale de la Santé estime que 43 décès par suicide ont eu lieu au Liban en 2012 (OMS, 2014). Cependant, les documents officiels de la même année révèlent une divergence importante: 107 décès par suicide ont été enregistrés. En conséquence, une personne meurt par suicide au Liban tous les 3 jours. Les experts estiment ce nombre est une sous-estimation de l'ampleur du problème.
Les aspects sociaux, religieux et juridiques de la culture locale biaisent la déclaration des cas de suicide.
Un certain nombre d'études locales ont également mis en évidence la présence d'idées suicidaires, un facteur de risque majeur de décès par suicide. The  Global  School-­‐based  Student  Health  a révélé que 15% des élèves âgés de 13 à 15 ans au Liban ont sérieusement envisagé une tentative de suicide à un moment donné au cours des 12 mois précédant (OMS, 2011). Deux études récentes menées par le ministère AUBMC de psychiatrie (en attente publication) font également ressortir l'urgence de s'occuper de ce problème. une sur la prévalence des idéations suicidaires chez les travailleurs de la santé au Liban. L'autre estime qu'un tiers des patients psychiatrique en traitement  lutte contre des pensées d'automutilation.

«Le suicide est évitable», a ajouté le Dr Nahas. Quatre-vingt dix pour cent des cas de suicides sont le résultat d'une certaine forme de maladie mentale qui peut être traitée. La plupart des gens qui tentent ou se suicident souffrent d'une ou plusieurs troubles mentaux plus traitables, comme la dépression, la drogue ou de dépendance à l'alcool et la schizophrénie (OMS, 2014). Au Liban, une personne sur quatre personnes souffre d'un trouble mental tout au long de leur vie, mais, seule une minorité obtient le traitement (Karam et al, 2008.).

La campagne comprendra une série d'éléments à sensibiliser la communauté pour un premier pas vers la prévention du suicide: un spot TV avec Son Excellence le ministre de la Santé Wael Abou Faour; des panneaux publicitaires; et la marche mémoriale "Into the Dawn". La campagne tiendra le slogan «Akid Ra7 Fee2" ("je vais sûrement me réveiller »), visant à encourager les gens à se réveiller et se joindre à la marche à 05h00 le 21 septembre. "Il les a également appelés à prêter attention à un fait alarmant: Tous les trois jours, quelqu'un meurt par suicide au Liban ", a déclaré Mme Michaela Nahas,
Embrace Fund .
Un événement unique qui aura lieu à Raouché accompagnera la campagne au cours du mois de Septembre. Tous les fonds recueillis de la promenade seront orientés vers le financement d'une hotline de prévention du suicide, un service vital qui est actuellement non-existant au Liban.
Dans un court laps de temps depuis son lancement en Octobre 2013, Embrace fund et AUBMC ont mis en mouvement le premier média à grande échelle - axée sur une campagne de sensibilisation nationale sur la santé mentale au Liban "Fekko el 3e2de", et a commencé à aider les patients psychiatriques défavorisés en couvrant leur les frais de traitement.

Pour plus d'informations  site Web
http://www.aubmc.org/pages/home.aspx


Lire le communiqué (en anglais ) http://www.aubmc.org/documents/press/embraceeng.pdf
Un suicide tous les trois jours au Liban. Pourquoi un tel phénomène?
Une affiche sur laquelle est écrit le mot Embrace a «embrassé» le rocher célèbre de la ville en question




http://www.aubmc.org/pages/home.aspx


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire