mardi 19 août 2014

USA GUIDE Crise émotionnelle : comment aider un proche qui en souffre

Crise émotionnelle : comment aider un proche qui en souffre
Le 18 août 2014 à 10h00 - par Hélène Bour sur http://www.topsante.com/medecine/psycho/depression/soigner/crise-emotionnelle-comment-aider-un-proche-qui-en-souffre-63375

L'American Psychological Association vient de publier une liste de conseils pour ceux dont un proche fait une crise émotionnelle, afin d'agir en conséquence et de l'aider au mieux.

Lorsqu'un proche sombre dans une crise émotionnelle, pas toujours facile de savoir comment réagir. L'American Psychological Association (APA) a donc trouvé bon de publier un communiqué informatif à destination des proches.

La crise émotionnelle peut se traduire par divers comportements, incluant la dépression, le traumatisme, les troubles du comportement alimentaire, l'excès d'alcool ou la toxicomanie, les automutilations ou les pensées suicidaires.
Des symptômes à identifier

Avant même de penser à venir en aide, il est important d'avoir clairement identifié des symptômes ou des comportements témoignant d'une crise émotionnelle.

Les signes les plus courants concernent la négligence de l'hygiène personnelle, les changements radicaux dans les habitudes de sommeil, la prise ou perte de poids importante, des changements d'humeur (irritabilité, crises de colères, d'angoisse ou de tristesse), le déclin des performances professionnelles, ou même l'abandon des activités et des relations sociales.

A l'apparition soudaine ou progressive de ces comportements chez un de vos proches, ne tardez pas à intervenir, avant que la situation ne prenne un caractère urgent.
« Prêter une oreille attentive »

L'APA précise alors que la première chose à faire est de s'entretenir avec son proche, en lui proposant simplement de l'écouter, en lui prêtant une oreille attentive et dénuée de tout jugement. Cette attitude calme et positive aidera la personne à se sentir en confiance et à s'exprimer.

Cependant, même si ce soutien est bénéfique, il ne remplace pas une aide professionnelle, ainsi il est important de tenter de persuader l'individu à poursuivre une thérapie. Pour le convaincre, on peut par exemple insister sur le fait que les psychologues ont des formations adéquates pour traiter et comprendre les difficultés émotionnelles et comportementales, qui vont au-delà du fait de parler et d'être écouté.
Comment réagir en cas de pensée suicidaire ?

Pour ce qui est des pensées suicidaires, d'automutilation ou même visant à blesser quelqu'un, l'APA conseille la plus grande vigilance.

S'il n'est pas anormal de penser parfois au suicide lors de crises émotionnelles, les pensées suicidaires persistantes ou l'élaboration de plan doivent être considéré comme des urgences.

Dans ce cas, accompagnez votre proche jusqu'à l'hôpital, conseille l'APA, car il ne faut pas laisser seule une personne suicidaire.

Quoi qu'il arrive, ne négligez pas l'aide que vous pouvez apporter à votre proche, car celle-ci peut faire toute la différence.

Source: How to help in an emotional crisis, American Psychological Association (APA)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire