vendredi 27 juin 2014

NOTICE ARTICLE Entre réactionnel et compulsionnel dynamiques de la répétition suicidaire

Boissière Loïc et Chabert Catherine, « Entre « réactionnel » et « compulsionnel » : dynamiques de la répétition suicidaire », La psychiatrie de l'enfant, 2014/1 Vol. 57, p. 85-155. DOI : 10.3917/psye.571.0085

Boissière Loïc,  Docteur en psychologie clinique et psychopathologie, Laboratoire « Psychologie clinique, psychopathologie, psychanalyse » (PCPP, EA 4056), Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Chargé de cours à l’Institut de psychologie. (boissiere.loic.at.free.fr)
Chabert Catherine, Professeure émérite, Laboratoire « Psychologie clinique, psychopathologie, psychanalyse » (PCPP, EA 4056), Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité. Psychanalyste, membre titulaire de l’APF.

À partir de l’analyse clinique et projective d’une casuistique de 9 sujets suicidants (multi)-réitérants, nous interrogeons les ressorts dynamiques et économiques de la répétition suicidaire à l’adolescence. Discutant l’hypothèse d’une défaillance de l’élaboration fantasmatique des mouvements pulsionnels agressifs, en lien avec des difficultés spécifiques et persistantes du traitement de la perte, nous différencions entre processus de répétition suicidaire « réactionnels » et « compulsionnels ». Les processus « réactionnels » relèvent de la résonance traumatique de pertes externes, dans l’« après-coup » ou la conjonction avec une réalité interne pré-morbide. En quoi ils déterminent des répétitions aléatoires. Les processus « compulsionnels » procèdent d’une souffrance dépressive inélaborable alimentant un courant continu de revendication pulsionnelle destructrice. Le retournement masochiste/mélancolique en constitue la principale voie d’éconduction. Moyennant quoi s’institue un cycle autonome de répétition suicidaire susceptible, à terme, d’emballement, à la faveur d’une désintrication pulsionnelle et d’une désobjectalisation corrélative.

Plan 
  1. Processus réactionnels de répétition suicidaire
    1. De l’évènement externe à l’actualisation traumatique du refoulé : dynamiques

    2. De l’actualisation traumatique du refoulé au passage à l’acte

    3. De l’actualisation consciente du refoulé au passage à l’acte

    4. De l’acte à sa répétition : processus et évolution
  2. Processus compulsionnels de répétition suicidaire
    1. De la douleur au passage à l’acte

    2. De l’acte à sa répétition : processus et évolution

  3. Pour conclure
http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=PSYE_571_0085
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire