jeudi 10 avril 2014

UN DOSSIER-DEBAT SUR INFOSUICIDE.ORG : PHARMACIEN & PREVENTION DU SUICIDE ?

Bonjour,


Nous sommes à la recherche d'articles, d’études, de programmes de prévention du suicide ou bien même de témoignages de professionnels, d'exemples d'actions ou autres pistes  impliquant explicitement les pharmaciens ou l'espace de la pharmacie (de ville ou d'établissement), en France ou à l'étranger.

Aidez nous a construire ce dossier-débat et venez participer au débat!


Pour l'instant nous n'avons trouvé qu'un communiqué de 2011 de l'Ordre des pharmaciens du Québec

Journée mondiale de la prévention du suicide - Le pharmacien, l'un des acteurs-clés dans la prévention du suicide

Montréal, le 6 septembre 2011 – À l’occasion de la conférence de presse annonçant la Journée mondiale de la prévention du suicide, l’Ordre des pharmaciens du Québec, en partenariat avec l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires et l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, s’associe à l’Association québécoise de la prévention du suicide pour rappeler le rôle des pharmaciens et des autres professionnels de la santé impliqués chaque jour dans la prévention et la détection du suicide.

Experts du médicament et professionnels de la santé de proximité et de confiance, les pharmaciens jouent un rôle indispensable dans la prévention du suicide. « Chaque pharmacien du Québec, quel que soit son milieu de pratique, a été ou sera, tôt ou tard, confronté à la détresse d’une personne aux prises avec des idées suicidaires », affirme Georges-Émile Bourgault, administrateur au comité exécutif de l’Ordre des pharmaciens du Québec et porte-parole de l’Ordre à la conférence de presse de lancement de la Journée. « Les pharmaciens ont un rôle de vigie, de surveillant », ajoute M. Bourgault. La détection de changements d’habitudes dans la prise de médicaments et le questionnement des patients pour en connaître les raisons permettent bien souvent de comprendre la réalité du patient, de développer une relation de confiance avec lui et d’intervenir lorsqu’il est en détresse.

Main dans la main avec les autres professionnels de la santé comme les psychologues, les médecins de famille ou les professionnels en soins infirmiers, les pharmaciens ont les moyens de faire la différence. « Lorsque nous soupçonnons des idées suicidaires chez l’un de nos patients, le fait de s’asseoir avec lui, l’écouter, lui poser les bonnes questions et le diriger vers les bonnes ressources, comme la ligne 1-866-APPELLE, peut parfois suffire pour éviter une telle tragédie », soutient M. Bourgault.

Si la baisse du taux de suicide au cours des 10 dernières années est un signe encourageant et témoigne des efforts de tout un chacun pour sauver des vies, le Québec reste la province canadienne avec le plus haut taux de suicide. « La prévention du suicide reste un combat de chaque instant, parce que nous sommes tous indispensables dans la prévention du suicide », conclut-il.

La Journée mondiale de la prévention du suicide
Dans le monde, on estime qu’un suicide a lieu toutes les quarante secondes et une tentative toutes les trois secondes. Depuis neuf ans, la Journée mondiale de la prévention du suicide est proposée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Association internationale pour la prévention du suicide (AIPS) en vue de sensibiliser toutes les sociétés à cette problématique. Cette journée a lieu le 10 septembre de chaque année.

L’Ordre des pharmaciens du Québec

L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en assurant la qualité des soins et des services pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 7900 pharmaciens qui exercent notamment dans plus de 1700 pharmacies privées ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.
- See more at: http://www.opq.org/fr-CA/presse/communiques-de-presse/communiques-2011/2011-09-06-journee-mondiale-de-la-prevention-du-suicide-le-pharmacien-l-un-des-acteurs-cles-dans-la-prevention-du-suicide/#sthash.UvPmiK0o.dpuf
qui nous semble bien aborder de premiers éléments du rôle du pharmacien

"Journée mondiale de la prévention du suicide - Le pharmacien, l'un des acteurs-clés dans la prévention du suicide
Montréal, le 6 septembre 2011 – À l’occasion de la conférence de presse annonçant la Journée mondiale de la prévention du suicide, l’Ordre des pharmaciens du Québec, en partenariat avec l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires et l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, s’associe à l’Association québécoise de la prévention du suicide pour rappeler le rôle des pharmaciens et des autres professionnels de la santé impliqués chaque jour dans la prévention et la détection du suicide.

Experts du médicament et professionnels de la santé de proximité et de confiance, les pharmaciens jouent un rôle indispensable dans la prévention du suicide. « Chaque pharmacien du Québec, quel que soit son milieu de pratique, a été ou sera, tôt ou tard, confronté à la détresse d’une personne aux prises avec des idées suicidaires », affirme Georges-Émile Bourgault, administrateur au comité exécutif de l’Ordre des pharmaciens du Québec et porte-parole de l’Ordre à la conférence de presse de lancement de la Journée. « Les pharmaciens ont un rôle de vigie, de surveillant », ajoute M. Bourgault. La détection de changements d’habitudes dans la prise de médicaments et le questionnement des patients pour en connaître les raisons permettent bien souvent de comprendre la réalité du patient, de développer une relation de confiance avec lui et d’intervenir lorsqu’il est en détresse.
Main dans la main avec les autres professionnels de la santé comme les psychologues, les médecins de famille ou les professionnels en soins infirmiers, les pharmaciens ont les moyens de faire la différence. « Lorsque nous soupçonnons des idées suicidaires chez l’un de nos patients, le fait de s’asseoir avec lui, l’écouter, lui poser les bonnes questions et le diriger vers les bonnes ressources, comme la ligne 1-866-APPELLE, peut parfois suffire pour éviter une telle tragédie », soutient M. Bourgault.
Si la baisse du taux de suicide au cours des 10 dernières années est un signe encourageant et témoigne des efforts de tout un chacun pour sauver des vies, le Québec reste la province canadienne avec le plus haut taux de suicide. « La prévention du suicide reste un combat de chaque instant, parce que nous sommes tous indispensables dans la prévention du suicide », conclut-il."
L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en assurant la qualité des soins et des services pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 7900 pharmaciens qui exercent notamment dans plus de 1700 pharmacies privées ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.

Journée mondiale de la prévention du suicide - Le pharmacien, l'un des acteurs-clés dans la prévention du suicide

Montréal, le 6 septembre 2011 – À l’occasion de la conférence de presse annonçant la Journée mondiale de la prévention du suicide, l’Ordre des pharmaciens du Québec, en partenariat avec l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires et l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, s’associe à l’Association québécoise de la prévention du suicide pour rappeler le rôle des pharmaciens et des autres professionnels de la santé impliqués chaque jour dans la prévention et la détection du suicide.

Experts du médicament et professionnels de la santé de proximité et de confiance, les pharmaciens jouent un rôle indispensable dans la prévention du suicide. « Chaque pharmacien du Québec, quel que soit son milieu de pratique, a été ou sera, tôt ou tard, confronté à la détresse d’une personne aux prises avec des idées suicidaires », affirme Georges-Émile Bourgault, administrateur au comité exécutif de l’Ordre des pharmaciens du Québec et porte-parole de l’Ordre à la conférence de presse de lancement de la Journée. « Les pharmaciens ont un rôle de vigie, de surveillant », ajoute M. Bourgault. La détection de changements d’habitudes dans la prise de médicaments et le questionnement des patients pour en connaître les raisons permettent bien souvent de comprendre la réalité du patient, de développer une relation de confiance avec lui et d’intervenir lorsqu’il est en détresse.

Main dans la main avec les autres professionnels de la santé comme les psychologues, les médecins de famille ou les professionnels en soins infirmiers, les pharmaciens ont les moyens de faire la différence. « Lorsque nous soupçonnons des idées suicidaires chez l’un de nos patients, le fait de s’asseoir avec lui, l’écouter, lui poser les bonnes questions et le diriger vers les bonnes ressources, comme la ligne 1-866-APPELLE, peut parfois suffire pour éviter une telle tragédie », soutient M. Bourgault.

Si la baisse du taux de suicide au cours des 10 dernières années est un signe encourageant et témoigne des efforts de tout un chacun pour sauver des vies, le Québec reste la province canadienne avec le plus haut taux de suicide. « La prévention du suicide reste un combat de chaque instant, parce que nous sommes tous indispensables dans la prévention du suicide », conclut-il.

La Journée mondiale de la prévention du suicide
Dans le monde, on estime qu’un suicide a lieu toutes les quarante secondes et une tentative toutes les trois secondes. Depuis neuf ans, la Journée mondiale de la prévention du suicide est proposée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Association internationale pour la prévention du suicide (AIPS) en vue de sensibiliser toutes les sociétés à cette problématique. Cette journée a lieu le 10 septembre de chaque année.

L’Ordre des pharmaciens du Québec

L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en assurant la qualité des soins et des services pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 7900 pharmaciens qui exercent notamment dans plus de 1700 pharmacies privées ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.
- See more at: http://www.opq.org/fr-CA/presse/communiques-de-presse/communiques-2011/2011-09-06-journee-mondiale-de-la-prevention-du-suicide-le-pharmacien-l-un-des-acteurs-cles-dans-la-prevention-du-suicide/#sthash.UvPmiK0o.dpuf

Journée mondiale de la prévention du suicide - Le pharmacien, l'un des acteurs-clés dans la prévention du suicide

Montréal, le 6 septembre 2011 – À l’occasion de la conférence de presse annonçant la Journée mondiale de la prévention du suicide, l’Ordre des pharmaciens du Québec, en partenariat avec l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires et l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, s’associe à l’Association québécoise de la prévention du suicide pour rappeler le rôle des pharmaciens et des autres professionnels de la santé impliqués chaque jour dans la prévention et la détection du suicide.

Experts du médicament et professionnels de la santé de proximité et de confiance, les pharmaciens jouent un rôle indispensable dans la prévention du suicide. « Chaque pharmacien du Québec, quel que soit son milieu de pratique, a été ou sera, tôt ou tard, confronté à la détresse d’une personne aux prises avec des idées suicidaires », affirme Georges-Émile Bourgault, administrateur au comité exécutif de l’Ordre des pharmaciens du Québec et porte-parole de l’Ordre à la conférence de presse de lancement de la Journée. « Les pharmaciens ont un rôle de vigie, de surveillant », ajoute M. Bourgault. La détection de changements d’habitudes dans la prise de médicaments et le questionnement des patients pour en connaître les raisons permettent bien souvent de comprendre la réalité du patient, de développer une relation de confiance avec lui et d’intervenir lorsqu’il est en détresse.

Main dans la main avec les autres professionnels de la santé comme les psychologues, les médecins de famille ou les professionnels en soins infirmiers, les pharmaciens ont les moyens de faire la différence. « Lorsque nous soupçonnons des idées suicidaires chez l’un de nos patients, le fait de s’asseoir avec lui, l’écouter, lui poser les bonnes questions et le diriger vers les bonnes ressources, comme la ligne 1-866-APPELLE, peut parfois suffire pour éviter une telle tragédie », soutient M. Bourgault.

Si la baisse du taux de suicide au cours des 10 dernières années est un signe encourageant et témoigne des efforts de tout un chacun pour sauver des vies, le Québec reste la province canadienne avec le plus haut taux de suicide. « La prévention du suicide reste un combat de chaque instant, parce que nous sommes tous indispensables dans la prévention du suicide », conclut-il.

La Journée mondiale de la prévention du suicide
Dans le monde, on estime qu’un suicide a lieu toutes les quarante secondes et une tentative toutes les trois secondes. Depuis neuf ans, la Journée mondiale de la prévention du suicide est proposée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Association internationale pour la prévention du suicide (AIPS) en vue de sensibiliser toutes les sociétés à cette problématique. Cette journée a lieu le 10 septembre de chaque année.

L’Ordre des pharmaciens du Québec

L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en assurant la qualité des soins et des services pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 7900 pharmaciens qui exercent notamment dans plus de 1700 pharmacies privées ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.
- See more at: http://www.opq.org/fr-CA/presse/communiques-de-presse/communiques-2011/2011-09-06-journee-mondiale-de-la-prevention-du-suicide-le-pharmacien-l-un-des-acteurs-cles-dans-la-prevention-du-suicide/#sthash.UvPmiK0o.dpuf

Voir aussi article La prévention du suicide en pharmacie communautaire
Aspects sociaux, éthiques, juridiques en pharmacie, Condition particuliere
Publié le 7 novembre 2011

http://www.interpharma.ca/article/59/la-prevention-du-suicide-en-pharmacie-communautaire

Journée mondiale de la prévention du suicide - Le pharmacien, l'un des acteurs-clés dans la prévention du suicide

Montréal, le 6 septembre 2011 – À l’occasion de la conférence de presse annonçant la Journée mondiale de la prévention du suicide, l’Ordre des pharmaciens du Québec, en partenariat avec l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires et l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, s’associe à l’Association québécoise de la prévention du suicide pour rappeler le rôle des pharmaciens et des autres professionnels de la santé impliqués chaque jour dans la prévention et la détection du suicide.

Experts du médicament et professionnels de la santé de proximité et de confiance, les pharmaciens jouent un rôle indispensable dans la prévention du suicide. « Chaque pharmacien du Québec, quel que soit son milieu de pratique, a été ou sera, tôt ou tard, confronté à la détresse d’une personne aux prises avec des idées suicidaires », affirme Georges-Émile Bourgault, administrateur au comité exécutif de l’Ordre des pharmaciens du Québec et porte-parole de l’Ordre à la conférence de presse de lancement de la Journée. « Les pharmaciens ont un rôle de vigie, de surveillant », ajoute M. Bourgault. La détection de changements d’habitudes dans la prise de médicaments et le questionnement des patients pour en connaître les raisons permettent bien souvent de comprendre la réalité du patient, de développer une relation de confiance avec lui et d’intervenir lorsqu’il est en détresse.

Main dans la main avec les autres professionnels de la santé comme les psychologues, les médecins de famille ou les professionnels en soins infirmiers, les pharmaciens ont les moyens de faire la différence. « Lorsque nous soupçonnons des idées suicidaires chez l’un de nos patients, le fait de s’asseoir avec lui, l’écouter, lui poser les bonnes questions et le diriger vers les bonnes ressources, comme la ligne 1-866-APPELLE, peut parfois suffire pour éviter une telle tragédie », soutient M. Bourgault.

Si la baisse du taux de suicide au cours des 10 dernières années est un signe encourageant et témoigne des efforts de tout un chacun pour sauver des vies, le Québec reste la province canadienne avec le plus haut taux de suicide. « La prévention du suicide reste un combat de chaque instant, parce que nous sommes tous indispensables dans la prévention du suicide », conclut-il.

La Journée mondiale de la prévention du suicide
Dans le monde, on estime qu’un suicide a lieu toutes les quarante secondes et une tentative toutes les trois secondes. Depuis neuf ans, la Journée mondiale de la prévention du suicide est proposée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Association internationale pour la prévention du suicide (AIPS) en vue de sensibiliser toutes les sociétés à cette problématique. Cette journée a lieu le 10 septembre de chaque année.

L’Ordre des pharmaciens du Québec

L'Ordre des pharmaciens du Québec a pour mission de veiller à la protection du public en assurant la qualité des soins et des services pharmaceutiques offerts à la population et en faisant la promotion de l'usage approprié des médicaments au sein de la société. Il regroupe plus de 7900 pharmaciens qui exercent notamment dans plus de 1700 pharmacies privées ainsi que dans les établissements publics de santé du Québec.
- See more at: http://www.opq.org/fr-CA/presse/communiques-de-presse/communiques-2011/2011-09-06-journee-mondiale-de-la-prevention-du-suicide-le-pharmacien-l-un-des-acteurs-cles-dans-la-prevention-du-suicide/#sthash.UvPmiK0o.dpuf

2 commentaires:

  1. Bonjour, actuellement étudiante en 5eme année de pharmacie, je me consacre à ma thèse dont le sujet est le rôle du pharmacien d'officine dans la prévention du suicide. Je suis donc intéressée par vos recherches

    RépondreSupprimer
  2. n'hesitez pas à me transmettre votre contact info@infosuicide.org

    RépondreSupprimer