lundi 28 avril 2014

Peut-on faire devier les trajectoires suicidaires? par Monique Seguin, Québec

Peut-on faire dévier les trajectoires suicidaires?: Monique Seguin



Publiée le 18 avr. 2014, TEDx Talks
Docteure en psychologie, Monique Séguin est professeure au département de psychologie et psychoéducation de l'Université du Québec en Outaouais. Elle est chercheure au Groupe McGill d'études sur le suicide, et chercheure au Réseau québécois de recherche sur le suicide, la dépression et les troubles associés. Elle s'intéresse aux trajectoires de vie de personnes suicidaires. Elle a écrit plusieurs ouvrages sur la crise suicidaire. Elle a été invitée en tant qu'experte à une conférence de consensus sur la crise suicidaire dirigée par la Fédération Française de Psychiatrie. À la demande de la Direction Générale de la Santé en France, elle a formé un réseau de formateurs à l'intervention de crise suicidaire. Elle s'intéresse également au deuil à la suite d'un suicide, et a développé une expertise en postvention en milieu scolaire qui a fait un consensus auprès des intervenants du Québec. Une communauté de pratiques en regard des interventions suite au deuil par suicide est née au Québec en est issue. Monique Séguin a reçu le Prix de la recherche décerné par l'Association Canadienne pour la Prévention du Suicide, et un prix d'excellence de l'Association Québécoise de Prévention du Suicide, en reconnaissance de ses travaux de recherche sur le suicide. Son message, « Nous connaissons tous, de près ou de loin, une personne qui a pu avoir des conduites suicidaires. C'est la raison pour laquelle il me semble important de sensibiliser la population au fait que le suicide est un problème social. La réponse qui permettrait de diminuer la souffrance de ceux qui pensent au suicide doit venir de chacun d'entre nous, car la prévention du suicide, ça nous concerne tous. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire