jeudi 10 avril 2014

BASSE NORMANDIE : INITIATIVE CITOYENNE ET MOBILISATION pour les petits patrons et artisans

Alençon S.O.S, patrons en détresse
Alarmée par la situation d'extrême désarroi de certains petits patrons et artisans, une quinzaine de dirigeants et commerçants ornais ambitionne d'activer une ligne d'écoute.
08/04/2014 http://www.orne-hebdo.fr/2014/04/08/s-o-s-patrons-en-detresse/

Face aux difficultés qui s’enchaînent et la faillite qui se profile, ils n’osent appeler l’expert-comptable, non-payé depuis six mois. La maison en nantissement, le foyer à assumer… Parce que les patrons sont flanqués d’une image de “winner” ils “n’ont pas le droit de se plaindre“. Voués au “culte de la performance“, ils refusent l’échec. Trop souvent mutiques, “dopés aux anxiolytiques“, ils sombrent dans une spirale infernale, menant parfois au suicide. ”Stop“, crie une poignée de chefs d’entreprises ornais. Depuis février, ils sont une quinzaine à s’être rassemblés et à faire jouer leurs réseaux respectifs pour mettre sur pied une initiative inédite en France : l’ouverture d’un numéro vert, dédié aux petits patrons en détresse, aux cadres sous pression.

Car le phénomène est endémique. “On n’a pas de chiffres officiels concernant les suicides, mais les drames se multiplient depuis longtemps dans nos entourages“, confie un entrepreneur. Lui (comme tous les membres porteurs du projet) souhaite garder l’anonymat pour “ne pas être étiqueté“. L’objectif du groupe : aider, dans l’urgence, en offrant une écoute 24 heures/24 heures à ceux qui ne savent vers qui se tourner.

Pour mettre en place ce dispositif solidaire, les engagés ambitionnent de créer une association. Soutenue par les chambres consulaires, l’initiative “apolitique” ne sera possible qu’avec un certain nombre de bénévoles engagés.

Les profils recherchés ? “Des gens qui ont envie d’aider, et qui disposent de trois heures à accorder toutes les trois semaines”. Chefs d’entreprises, dirigeants à la retraite, salariés, médecins… “Nous avons besoin de volontaires bien dans leur tête, solides, et qui connaissent le monde de l’entreprise“.

Contact : soutienpatron@gmail.com Alençon, 61

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire