lundi 24 mars 2014

Souffrances psychiques et troubles du développement chez l’enfant et l’adolescent : Guide de repérage à l’usage des infirmiers et assistants de service social de l’éducation nationale

- Souffrances psychiques et troubles du développement chez l’enfant et l’adolescent : Guide de repérage à l’usage des infirmiers et assistants de service social de l’éducation nationale
http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_Souffrance_psy_Enfant_ado_2014.pdf
FEDERATION FRANCAISE DE PSYCHIATRIE. COLLEGE DE PEDOPSYCHIATRIE, Ministère des affaires sociales et de la santé, Paris, 2013, 32 p.

Ce guide de «repérage précoce des signes de souffrance psychique et des troubles du développement chez l’enfant et l’adolescent» a été réalisé par le Collège national de pédopsychiatrie de la Fédération française de psychiatrie (FFP–CNPP) à la demande de la Direction générale de la santé (DGS). Il s’inscrit dans les suites du référentiel d’observation à l’usage des médecins pour un repérage précoce (Souffrances psychiques et troubles du développement chez l’enfant et  l’adolescent) , publié en 2006, et dans le cadre du programme national d’actions contre le suicide (2011-2014).
Ce document a été élaboré en coordination étroite avec la Direction générale de l’enseignement scolaire  (DGESCO) du ministère de l’Éducation nationale, la Direction générale de l’enseignement et de la recherche du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et la Direction générale de la santé (DGS). La DGS en a subventionné la réalisation.
Ce guide est destiné aux infirmiers et assistants de service social de l’Éducation nationale qui constituent, avec  les médecins de l’Éducation nationale, les personnels référents en matière de santé psychique dans le cadre scolaire, en lien avec les psychologues scolaires et les conseillers d’orientation psychologues.
Il est mis à la disposition de ces professionnels susceptibles d’être interpellés par des enfants, adolescents, parents et personnels enseignants et d’éducation, ayant repéré un mal être potentiel chez un public scolarisé en école élémentaire, collège ou lycée. Les personnels concernés dans les établissements relevant du ministère de
l’Agriculture en sont également destinataires. En effet, tous les personnels de la communauté éducative doivent être attentifs aux signes du malêtre des enfants et des adolescents et peuvent être amenés à solliciter de l’aide et informer les personnes référentes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire