jeudi 6 février 2014

NOTICE ARTICLE Une adolescente suicidante et le secret de famille

Une adolescente suicidante et le secret de famille : réflexions à partir d’une rencontre clinique au sein d’un service de pédiatrie, D
ans La psychiatrie de l'enfant 2013/2 (Vol. 56)
Editeur P.U.F. Mémoires cliniques, Page 377-391 - Auteurs : Gaëlle Rozenberg, Hôpital St-Jean-de-Dieu 290, route de Vienne BP 8252 69355 Lyon cedex 08 gaellebenha@yahoo.fr - Roman Petrouchine - Caterina Maggi-Perpoint

Résumé
À partir du récit d’une rencontre avec une jeune suicidante hospitalisée en urgence au sein d’un service de pédiatrie, nous nous proposons de mettre en perspective les problématiques du secret de famille et de la crise suicidaire chez l’adolescent. Nous analysons le rapport qu’entretient l’adolescent avec le secret en général, et avec le secret de famille en particulier. Nous interrogeons le sens de la tentative de suicide de l’adolescent, à la lumière de l’hypothèse d’un secret de famille. Enfin, dans ce contexte singulier, nous nous intéressons à ce qui se joue dans la rencontre entre l’adolescent suicidant et le psychiatre, au cours d’une hospitalisation en pédiatrie. Celle-ci se noue autour des enjeux transférentiels que permet le secret de la relation thérapeutique. Le secret médical dans lequel s’inscrit la rencontre entre le psychiatre et l’adolescent pourrait permettre une actualisation et une élaboration du secret familial.
Sur http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=PSYE_562_0377# (5 euros)


PLAN
  • Elisa, ou une clinique des allées et venues
  • L’adolescent et le secret de famille : un rapport singulier
    • Secret, secret de famille
    • L’adolescent et les secrets
  • La tentative de suicide : acte tragique ou esquisse de solution ?
    • Une fonction de compromis ?
    • Une potentialité créatrice ?
  • Conclusion

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire