jeudi 19 décembre 2013

PUBLICATION : Désir de mort, peur des mots ? "le suicide, ultime liberté ou détresse profonde ?" revue JAMALV

Revue JALMALV n°115 - décembre 2013

Désir de mort, peur des mots ?




Revue JALMALV n°115 - décembre 2013  - PUG (Presses Universitaires de Grenoble)


  • Livre papier 8,00 €



Présentation  


La question du suicide émerge dans les situations de fin de vie, et cette issue est généralement présentée comme le souhait de prévenir la souffrance, l’ultime expression de la volonté et de la liberté individuelles. Mais si l’idéation suicidaire est à entendre, ce désir est complexe, on ne peut rompre l’ambivalence qui est inhérente à la condition humaine. L’enjeu est de l’accompagner, de proposer un cadre pour mûrir sa mort dans les conditions d’une reconnaissance profonde.


jalmalv n° 115 ✹ décembre 2013
éditorial
le suicide, ultime liberté ou détresse profonde ?
✹✹éric kiledjian, rédacteur en chef, gériatre, centre hospitalier de vienne, 38
Les pensées des mortels sont hésitantes, précaires, nos réflexions. Car un corps périssable appesantit notre âme, et cette enveloppe d’argile alourdit notre esprit sollicité en tous sens. (Livre de la Sagesse 9, 14-15) Le geste suicidaire est l’expression de souffrances profondes et de convictions d’impasses existentielles. Il est un langage des actes parmi les comportements auto-agressifs. Dans les situations de fin de vie, la question de la place du suicide émerge, et cette issue est généralement présentée comme le souhait de prévenir la souffrance et d’éviter des situations d’indignité, l’ultime expression de la volonté et de la liberté individuelles.
Le corps, dans la citation du livre de la Sagesse, figure la vulnérabilité fondamentale de l’être humain. L’argile, élément friable du sol, rappelle notre fragilité. Notre sol est notre histoire personnelle et nos racines, notre entourage et notre famille, avec lesquels nous avons des liens et des relations affectueuses qui nous nourrissent. Et justement, cette vulnérabilité et cette fragilité qui nous constituent sont en même temps faiblesse et force puisque notre liberté, notre autonomie et notre dignité y sont ancrées.
LIRE LA SUITE de L'EDITO http://www.pug.fr/extract/show/3050

LIRE  LE SOMMAIRE DU NUMERO : http://www.pug.fr/extract/show/3049

http://www.pug.fr/produit/1142/9782706118562/Revue%20JALMALV%20n115%20-%20decembre%202013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire