vendredi 22 novembre 2013

La la Cpam de Paris a signé une convention avec l’association Phare Enfants-Parents pour aider les parents à soutenir leur enfant en mal-être

Risques suicidaires chez les jeunes : prévenir et prendre en charge

Phare_afficheLa Cpam de Paris a signé une convention avec l’association Phare Enfants-Parents pour aider les parents à soutenir leur enfant en mal-être. Elle prend en charge, en cas de risque suicidaire établi par un psychologue, les frais d’un soutien psychologique préventif.
Le suicide chez les jeunes, s’il reste un sujet de société tabou, n’en n’est pas moins une réalité. Prévenir le suicide chez les mineurs, tel est l’objectif du dispositif mis en place par l’association Phare Enfants-Parents et la Cpam de Paris. Le principe est simple. Les appels de parents ou de jeunes en mal-être sont pris en charge par la psychologue de Phare Enfants-Parents. Seule l’association est habilitée à les conseiller. Si lors de l’appel, la psychologue repère une urgence médicale, la personne sera orientée vers l’AP-HP. Si lors de l’échange téléphonique la psychologue détecte un mal-être qui n’a rien de passager, elle peut inviter son interlocuteur à un rendez-vous dans les locaux de l’association, pour un entretien plus poussé. Elle lui donnera à cette occasion les coordonnées du pôle social pour que le dispositif d’aide financière soit expliqué. En effet, le soutien apporté par la Cpam de Paris consiste en une prise en charge du suivi psychologique, celui-ci étant assuré par des psychologues inscrits sur une liste validée par Phare Enfants-Parents.
Le suivi psychologique, qui s’étale sur douze mois, consiste en :
  • un bilan initial réalisé à partir d’un test,
  • jusqu’à 26 consultations pour le jeune,
  • jusqu’à 3 consultations en réunion familiale.
La prise en charge de ce suivi psychologique s’effectue sous conditions :
  • être affilié à la Caisse primaire d’Assurance Maladie de Paris,
  • être orienté par l’association Phare Enfants-Parents vers l’un des psychologues inscrits sur la liste validée par l’association,
  • demander une aide financière dans le cadre d’une prise en charge psychologique ayant vocation à prévenir l’acte suicidaire chez des mineurs.

En savoir plus

Association Phare Enfants-Parents
5, rue Guillaumot
75012 PARIS
Tél. : 01 42 66 40 55
Fax : 01 42 66 50 41
vivre@phare.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire