lundi 18 novembre 2013

Dinan. Face aux suicides, le viaduc va être sécurisé

Dinan. Face aux suicides, le viaduc va être sécurisé


Pour tenter d’enrayer la recrudescence du phénomène suicide sur le viaduc de Dinan, un projet de sécurisation va être mis en place.



Pour tenter d’enrayer la recrudescence du phénomène suicide sur le viaduc de Dinan, les élus ont présenté, ce samedi, leur projet pour sécuriser l’ouvrage. Après étude du conseil général, propriétaire du viaduc, l’option filets, moins chère mais qui demandait plus de contrôle, a été écartée. Finalement, ce sont des garde-corps d’1,80 mètre (contre 1,10 mètre aujourd’hui) qui vont être installés. « Ce sera plus que dissuasif, et même impossible de sauter », juge sans équivoque Jean-Yves Delarocheaulion, maire de Lanvallay, où un bout du viaduc est situé. Les travaux ne devraient pas démarrer avant fin 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire