vendredi 29 novembre 2013

BOURGOGNE : RESULTATS ENQUETE SUR La prise en charge de la Dépression par les médecins généralistes

La prise en charge de la Dépression par les médecins généralistes
45panel.jpg
La dépression est une pathologie fréquente et susceptible d'être fatale (10 % des déprimés décèdent de suicide). En France, selon les données du Baromètre Santé 2010, près de 6 % des hommes et 10 % des femmes déclarent avoir souffert de dépression au cours des 12
derniers mois. Si ces données ne sont pas disponibles au niveau de la Bourgogne, on relève néanmoins que 14 % des Bourguignons âgés de 15 à 85 ans (versus 12 % de l'ensemble des Français) montraient des signes de détresse psychologique lors de cette enquête.

Les médecins libéraux sont couramment sollicités pour ce type de problèmes : les troubles mentaux, en particulier les troubles dépressifs,
sont un des principaux motifs de recours aux médecins généralistes de ville.
C'est dans cette perspective, et afin de mieux de connaître les stratégies de prise en charge de la dépression en médecine de ville et leurs déterminants, que le Panel de médecins généralistes a été interrogé, fin 2011, lors de la troisième vague d'enquête.

Communiqué de presse PANEL Dépression, Dijon, Novembre 2013


panel-optimise.pdf (1.0 Mo) (oct 2013)


La dépression est une pathologie fréquente et susceptible d’être fatale : 10 % des personnes déprimées décèdent de suicide. Prévenir et prendre en charge le risque suicidaire au sein de la population bourguignonne constitue une des priorités du Projet Régional de Santé Bourgogne 2012-2016. Heureusement les médecins disposent aujourd’hui de moyens efficaces pour aider les malades à sortir de la spirale dépressive et éviter les récidives. Pour mieux évaluer ces moyens de prise en charge, l’URPS-Médecins Libéraux de Bourgogne et l’Observatoire Régional de la Santé, avec l’appui de l’ARS Bourgogne, livrent les résultats d’une enquête effectuée en 2011 auprès d’un panel de 170 médecins généralistes. 
"Au cours des 5 années précédant l’enquête : • 50 % des médecins bourguignons ont été confrontés à un suicide.
• 86 % à une tentative de suicide (contre respectivement 43% et 80 % au niveau national).

Ces éléments corroborent d’autres sources de données. Interrogés dans le cadre du Baromètre santé en 2010 :
• 7 % des bourguignons déclaraient avoir fait une tentative de suicide au cours de leur vie (contre 5 % en France).
• la région présente une surmortalité par suicide par rapport à la moyenne nationale : 32,4 / 100 000 habitants en Bourgogne, contre 26,3 en France, sur la période 2007-2009."

***

RAPPEL RESSOURCE POUR MEDECIN
    Un problème, une difficulté, une aide ...
aapml.jpg
L'épuisement professionnel ou Burn Out, responsable d'un taux de suicide anormalement élevé chez les médecins libéraux est une préoccupation majeure de notre Union. L'URML Bourgogne a mis en évidence dès 2002, ce syndrome d'épuisement professionnel chez les médecins libéraux grâce à l'expertise de Monsieur Didier TRUCHOT, Maître de Conférences en Psychologie Sociale.
Des solutions existent, notamment la mise à disposition d'une assistance psychologique, anonyme et confidentielle via un numéro de téléphone dédié.
C'est pourquoi l'URML Bourgogne - et aujourd'hui - l'URPS Médecins adhère à l'AAPML - Association d'Aide aux Professionnels Médicaux Libéraux.
Désormais, des professionnels, sensibilisés à la nature et aux particularités de l'activité des médecins libéraux sont à votre écoute. L'appel est anonyme, garanti par le secret médical.

0826.004.580

Appel anonyme 24h/24 (0,15€ la minute)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire