jeudi 13 juin 2013

CANADA : Prix méritas en prévention du suicide

Prix méritas en prévention du suicide remis aux auteurs de Yamaska et au SPVM


QUÉBEC, le 12 juin 2013 /CNW Telbec/ - L'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) a remis ses Prix méritas 2012-2013 à des organisations et des citoyens qui ont grandement contribué à la prévention du suicide. Les auteurs de Yamaska, Anne Boyer et Michel d'Astous, ainsi que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et le défunt coroner Jean-François Dorval ont notamment été honorés par l'AQPS le 11 juin dans le cadre du Congrès mondial sur le suicide, tenu à Montréal.
Les auteurs de Yamaska : partenaires de l'année en prévention du suicide
La firme Duo Productions et les auteurs de Yamaska, Anne Boyer et Michel d'Astous, se sont activement engagés lors de la Semaine de prévention du suicide 2013. Ils ont investi temps et créativité pour la cause en concevant de multiples plateformes de sensibilisation et en traitant du sujet dans leur téléroman. Des dizaines de milliers de Québécois ont été rejoints, ce qu'aucune campagne de prévention n'avait pu faire auparavant sur une si courte période. « La prévention du suicide est l'affaire de tous; Anne Boyer et Michel d'Astous l'ont bien compris. Ils se sont approprié la cause de la prévention du suicide, y ont mis beaucoup de coeur et de détermination, ont convaincu leurs partenaires et les comédiens de Yamaska de contribuer à son rayonnement et ont mis au point des projets ambitieux et empreints d'une extraordinaire sensibilité », a affirmé Bruno Marchand, directeur général de l'AQPS, lors de la remise du prix Partenaire de l'année.
Le SPVM : organisation de l'année en prévention du suicide
Depuis 16 ans, le SPVM fait de la prévention du suicide une priorité avec son programme paritaire Ensemble pour la vie. Dans les 12 ans qui ont suivi l'implantation du programme en 1997, les suicides de policiers ont diminué de 80 % par rapport aux 11 années précédentes. Le programme doit son succès à la volonté et à la mobilisation tant des gestionnaires du SPVM que de ses représentants syndicaux et de ses employés. « Il s'agit d'une intervention modèle en prévention du suicide à l'échelle québécoise et internationale. Son effet sur la réduction du nombre de décès par suicide est considérable », a exprimé Bruno Marchand lors de la remise du prix aux représentants du Service. L'AQPS a également rendu un hommage à titre posthume au coroner Jean-François Dorval pour sa contribution remarquable à la cause de la prévention du suicide.
D'autres personnalités et organisations ont reçu un Prix méritas lors de l'assemblée générale annuelle de l'AQPS le 5 juin dernier à Québec :
  • Prix « Hommage » à Renée Thibault, qui a oeuvré pendant 18 ans au service des personnes vulnérables, notamment à titre de directrice du CPS de la Côte-Nord
  • Prix « Jean-Phaneuf » du bénévole de l'année à Louis Vézina, fondateur de Courir pour la vie
  • Prix « Réjean-Marier » de l'intervenant de l'année à Lucie Pelchat de JEVI Centre de prévention du suicide - Estrie
  • Prix de l'organisation de l'année au Centre de prévention du suicide Pierre-De Saurel (ex aequo avec le SPVM)
  • Prix « Ajouter ma voix » à l'Association des Endeuillés par Suicide de la Traverse
À propos de l'Association québécoise de prévention du suicide
Fondée en 1986, l'AQPS a pour mission de promouvoir la prévention du suicide et de réduire le suicide et ses conséquences en mobilisant le maximum d'individus et d'organisations.
Besoin d'aide
Si vous avez besoin d'aide ou si vous êtes inquiet pour l'un de vos proches, des ressources compétentes de votre région sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 via la ligne d'intervention gratuite 1 866 APPELLE (277-3553).
SOURCE ASSOCIATION QUEBECOISE DE PREVENTION DU SUICIDE


info ++ :

Yamaska porte la cause de la prévention du suicide
http://www.aqps.info/semaine/yamaska-porte-cause-prevention-suicide-296.html du 28 janvier 2013

Depuis plusieurs mois, l’AQPS collabore étroitement avec Anne Boyer, Michel D’Astous et leur équipe de Duo Productions pour traiter de façon sensible de la prévention du suicide dans leur téléroman YAMASKA. Leur enthousiasme pour la cause est tel qu’ils ont décidé d’élargir leurs actions.
Tesimportant.com
DUO production a lancé aujourd’hui le site Web tesimportant.com. Faisant directement le lien avec le téléroman YAMASKA, le site tesimportant.com propose 12 capsules sur des thèmes touchant le suicide. Les internautes peuvent discuter de ces sujets dans un forum en ligne où les intervenants de Suicide Action Montréal sont disposés à dialoguer avec eux. Le site Web propose aussi un espace d’expression pour témoigner en mémoire d’un proche ou tout simplement pour la cause.
Des capsules vidéo diffusées sur les ondes de TVA
Durant les semaines du 28 janvier et du 4 février, surveillez les ondes de TVA. Les comédiens de YAMASKA Chantal Fontaine, Normand D’Amour et Gabriel Maillé ainsi que Lise Dion, porte-parole de Suicide Action Montréal, partageront leur vision de la prévention du suicide. Vous y trouverez aussi l’épingle « T’es important pour moi » que les artistes feront circuler symboliquement.
Suivez l’AQPS sur Facebook pour visionner la rediffusion des capsules mettant en vedette les comédiens de YAMASKA et Lise Dion.
Partagez, vous aussi, votre propre témoignage sur tesimportant.com


---

Les succès de la prévention du suicide au Service de Police de la Ville de Montréal

21 mars 2013 : http://www.aqps.info/nouvelles/les-succes-prevention-suicide-service-police-312.html

Une affiche dans les tons rouges et orangés, un cœur au centre, des photos de mains… Ce n’est pas exactement le genre de visuel qu’on imagine pour toucher un public comme celui des policiers. Et pourtant, le programme « Tu nous tiens à cœur » de prévention du suicide et de promotion du bien-être psychologique lancé il y a 6 mois au Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) reçoit un accueil impressionnant auprès des équipes.
Plus de suicides que de décès de policiers en devoirLe suicide est une problématique importante dans ce milieu de travail essentiellement masculin où les armes sont en permanence à disposition. À tel point que l’on déplore de façon constante plus de décès par suicide que de morts de policiers en devoir : « Le danger apparaît donc plus grand à l’intérieur de la veste pare-balle qu’à l’extérieur » souligne le Dr. Normand Martin, psychologue au Programme d’aide aux policiers et policières du SPVM, invité par le CRISE (Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie - UQAM).
Baisse de 78% des suicides en 30 ans
Le nouveau programme a été mis en place dans la continuité du programme précédent « Ensemble pour la vie ». Car au SPVM, la prévention du suicide n’est pas une préoccupation récente. En 1997,  suite à la mise en place paritaire du Programme d’aide, les psychologues ont initié des activités de prévention en implantant « Ensemble pour la vie » alors que le SPVM avait déploré 18 suicides de policiers au cours des années 1980.

Dans les quinze années qui suivent, quatre volets sont développés pour attaquer la problématique de front : une campagne de promotion recueillant les signatures des policiers, une tournée des unités destinée à mettre en place un plan d’action dans chaque groupe de travail, la formation des gestionnaires et des délégués syndicaux et une écoute téléphonique par des policiers-ressources.
"L’approche a amené un véritable changement de mentalité face au problème du suicide." relate Normand Martin. Adaptée aux particularités de la culture policière, telles que le besoin de solutions rapides, elle se révèle efficace : on compte maintenant moins de décès par suicide,  9  au cours des années 1990, puis 4 dans les années 2000. Par rapport à la situation initiale, c’est une baisse de 78%.
Miser sur le soutien en équipeLe SPVM ne relâche pas ses efforts et lance le 10 septembre 2012 « Tu nous tiens à cœur », une nouvelle phase de son programme de prévention qui mise sur le soutien social, la coopération et le climat d’équipe. Un film narrant l’aventure d’un équipage accomplissant une expédition audacieuse sur un voilier est présenté pour aborder dans le langage de l’aventure les défis liés à l’isolement, à l’engagement et à la cohésion d’équipe. Pendant la Semaine nationale de prévention du suicide, les « inconditionnels de la prévention du suicide » sont gratifiés par un système de reconnaissance mutuelle permettant de mettre l’accent sur le soutien entre collègues.
L’expérience soutenue du SPVM prouve que lorsque la volonté de réduire le suicide est présente et partagée, les succès sont au rendez-vous, même au sein d’un milieu particulièrement à risque.

Documentation complémentaire :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire