vendredi 28 juin 2013

AUTRES PAYS Une campagne de prévention contre le suicide vous invite à ne pas vous fier aux apparences

Une campagne de prévention contre le suicide vous invite à ne pas vous fier aux apparences -

imfinesaveme
Si certaines maladies sont directement détectables, il en existe d’autres, parfois tout aussi graves, que peu d’entre nous arrivent à percevoir. En effet, derrière les sourires et les affirmations telles que « je vais bien », peut se cacher un mal-être profond et insoupçonné.  Pourtant, en portant attention à l’autre, l’on ne peut que repérer des signes avant-coureurs de la maladie. La tristesse se révèle, saute aux yeux, devient apparente et nous permettra peut-être d’être la seule, et nécessaire, personne à enfin apporter une aide bénéfique à la personne en détresse.
A Singapour, l’association Samaritans of Singapore, a lancé une campagne intitulée  « Hidden pain », ou douleur cachée. Leur idée est simple : à travers une série de prints, Samaritans of Singapore veulent prouver que la douleur n’est pas toujours évidente mais que lorsqu’on parvient à lire les signes, l’on parvient à démasquer l’état de dépression de nos proches.
Sur chacun des prints de la campagne, on peut apercevoir une phrase positive telle que : « je vais bien », « la vie est géniale » ou « je me sens superbement bien ». Seulement, dès que l’on retourne le message, on découvre la vérité : le « je vais bien » se transformant en « sauve-moi » ou le « la vie est géniale » en « je me déteste ».
i feel fantastic_im falling apart
imfine_saveme
Ce genre de campagne de prévention illustre à la perfection un des crédos de Samaritans of Singapore. En effet, l’association de prévention de la dépression et du suicide, estime que « la prévention du suicide est l’affaire de chacun ».
Ainsi, la campagne, développée par Publicis Singapore, mérite d’être partagée dans d’autres pays que Singapour. Le message, tout comme le mal en question, est universel et doit être connu du plus grand nombre. L’on ne peut donc que saluer l’originalité et la justesse de cette campagne, permettant peut-être à certains d’entre nous de prendre conscience de la maladie.
life is great_i hate myself
Credits : Client : Samaritans of Singapore (SOS)
Agence : Publicis Singapore
Directeur créatif mondial : Erik Vervroegen
Directeur créatif en chef : Ajay Thrivikraman
Directeur créatif associé : Kris Ng
Directeur artistique : Kris Ng, Jia Ying Goh, Pei Ling Ho
Copywriter : Pei Ling Ho, Jia Ying Goh, Kris Ng
Graphiste : Jia Ying Goh, Kris Ng
Photographe : Sebastian Siah Shooting Gallery Asia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire